Wiki Assassin's Creed

Les wikis Assassin's Creed internationaux s'associent pour réclamer la fin de la culture toxique au sein d'Ubisoft.
→ Pour en savoir plus

EN SAVOIR PLUS

Wiki Assassin's Creed
Advertisement
Wiki Assassin's Creed
MondeRéel.pngAC3icon.png
Smallwikipedialogo.png
"Campez sur vos positions ! Laissez-les tirer les premiers ! Mais s'ils tiennent vraiment... s'ils tiennent vraiment à la guerre, qu'elle commence ici !"
– John Parker aux troupes[src]

Les batailles de Lexington et Concord étaient les premiers engagements militaires qui menèrent à la guerre d'Indépendance des États-Unis.

Le 19 avril 1775, les réguliers britanniques marchèrent depuis Boston pour détruire les armes et les équipements des Patriotes dans la ferme de James Barrett. Cependant, ces derniers apprirent ce complot et envoyèrent plusieurs cavaliers, dont Paul Revere et William Dawes, pour avertir la milice locale, qui se battirent contre l'armée britannique pour gagner la première bataille de la guerre révolutionnaire.

Déroulement des batailles

Concord

Les Patriotes recueillirent des renseignements selon lesquels le général John Pitcairn préparait un assaut sur Lexington, où Samuel Adams et John Hancock étaient réfugiés. Ils décidèrent de détruire les armes et les équipements à Concord et Paul Revere invita l'assassin Ratonhnhaké:ton à l'aider, ce qu'il accepta en raison de l'implication de Pitcairn.

Revere révéla son plan qui était de traverser la rivière Charles et d'avertir la milice, tandis que William Dawes ferait de même sur une route terrestre et Robert Newman allumerait la lanterne de l'église Old North Church pour avertir les rebelles de l'arrivée des troupes britanniques.

Une fois qu'ils eurent atteint Concord, le groupe fut arrêté par une patrouille britannique. Prescott parvint à s'enfuir et à avertir la milice, mais William Dawes se cacha dans une grange après avoir perdu son cheval. Revere fut quant à lui capturé mais s'enfuit dès le début des Batailles de Lexington et Concord.

Lexington

Après avoir terminé leur mission, réussissant à n'être confrontés qu'une seule fois aux Britanniques, Connor et Revere vinrent à Lexington pour avertir Hancock et Adams que John Pitcairn avait l'intention de les tuer. Hancock et Adams quittèrent alors Lexington, puis Revere et Dawes se rendirent à Concord. L'assassin Ratonhnhaké:ton resta à Lexington pour aider John Parker à organiser la défense de la milice. Au matin, les Britanniques et Pitcairn arrivèrent à Lexington et les deux forces se faisaient face.

Bataille

Connor montrant la lettre à Barrett

"Écoute-moi bien. Les Anglais vont former des lignes de feu. Donne l'ordre de tirer juste avant que la ligne soit prête. Pas avant, sinon ils rateront leurs cibles. Et pas après, l'ennemi tirerait le premier."
– Barrett à Connor[src]

Au début de la bataille, Parker essaya de garder ses hommes en position, mais beaucoup d'entre eux fuirent dès les premiers tirs, ce qui poussa Parker à envoyer Connor à Concord pour donner une lettre à James Barrett. Après un bref échange, les Patriotes se retirèrent à Concord pour rencontrer le reste de la milice, les Britanniques marchant derrière eux.

Connor dirigeant la milice patriote

Les deux forces combattirent à nouveau à Concord, les Patriotes sous le commandement de Connor tenant le pont Old North Bridge jusqu'à ce que les réguliers se retirent. Les Patriotes suivirent, infligeant des pertes importantes le long de la route du retour vers Boston.

Issue

À la suite du conflit, les Patriotes qui avaient été malgré tout défaits à Lexington, remportèrent ce premier engagement de la guerre révolutionnaire. À la nouvelle de la bataille, la milice patriote commença à se développer alors que les colonies envoyaient des hommes et des équipements au second Congrès Continental.

Le 4 juillet 1776, la déclaration d'Indépendance fut signée et les États-Unis d'Amérique devinrent une nation à part entière.



Advertisement