FANDOM


ACODicon
Smallwikipedialogo


La bataille des Thermopyles opposa le 11 août 480 avant J.-C. une alliance des cités grecques à l'empire achéménide.

L'armée grecque tenta de retenir la grande armée perse de Xerxès à l'entrée du défilé des Thermopyles qui commande l'accès de la Grèce centrale, le long de la mer Égée.

À la suite d'une manœuvre de contournement par les Perses, pris sur leurs arrières, la plupart des Grecs abandonnèrent la bataille à cause de la trahison d'un des leurs, et seul le contingent spartiate commandé par le roi Léonidas, ainsi que 300 soldats de Thespies commandés par Démophilus, décidèrent de combattre jusqu'au sacrifice, malgré une infériorité numérique prononcée, pour laisser aux Grecs le temps d'organiser leur défense.

Le courage et le sacrifice des Spartiates sont devenus légendaires. Cette bataille deviendra un des emblèmes de la résistance grecque à l'envahisseur car grâce à elle, et malgré la prise d'Athènes par les Perses, les Grecs purent conserver leur indépendance, après leurs triomphes à Salamine, le 22 septembre 480 av. J.-C., et à Platées, en 479 av. J.-C.



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .