Wiki Assassin's Creed
Advertisement
Wiki Assassin's Creed
Armesicon.pngACPLicon.pngACODicon.pngACVicon.png


Le Bâton d'Hermès Trismégiste est un fragment d'Éden créé par Hermès Trismégiste, un scientifique membre de la Première Civilisation. Ce bâton est une arme extrêmement puissante accordant l'immortalité à son porteur.

Après sa création, Hermès le confia à son ami Pythagore qui s'en servit pour garder l'Atlantide durant de nombreuses années. Ce dernier le transmit à sa fille Kassandra qui le garda plusieurs millénaires jusqu'à rencontrer une digne héritière, Layla Hassan en 2018. Deux années plus tard, le bâton fut acquis par Basim Ibn Ishaq.

Propriétaires connus

Histoire

Ère Isu

VIe siècle AEC

"Nous détenons la clé des mystères de la vie."
– Voix venant du bâton, VIe siècle AEC.[src]

Hermès Trismégiste dans le désert

Vers le VIe siècle avant l'ère commune, au sein d'un désert brûlant, Hermès Trismégiste apparut au sommet d'une grande dune de sable au philosophe grec Pythagore ainsi qu'à son protégé Kyros de Zarax. Vêtu de vêtements de berger, Hermès tenait le bâton entre ses mains et déclara aux deux hommes qu'il les avaient trouvés. Il leva le bâton au-dessus de sa tête, et d'un geste brusque, frappa le bâton sur le sol qui s'enfonça dans le sable devant les hommes. Les serpents entourant le bâton prirent vie et annoncèrent à l'unisson que Pythagore était le digne successeur. Une force invisible et indéfinissable émana alors du bâton et Hermès disparut.[1]

Kyros remarqua alors que la prise de possession du bâton changea Pythagore qui semblait soudain plus paisible, débarrassé de décennies de soucis et possédant la force d'un jeune homme. Le philosophe remercia Kyros pour toutes les années passées à ses côtés et se sépara de lui.[1]

Portail de l'Atlantide

En la possession du Bâton d'Hermès Trismégiste, Pythagore entreprit un voyage de recherche sur les membres de la Première Civilisation, et découvrit un lieu qu'ils avaient bâtis, l'Atlantide, au milieux de ruines minoennes. Il comprit alors qu'il était un descendant de ce peuple et qu'il était de son devoir de préserver le savoir de cette ancienne civilisation. Ses voyages l'amenèrent à rencontrer Myrrine, la fille du roi Léonidas Ier de Sparte. La sachant descendante de la même lignée que lui, il eut avec elle une fille nommée Kassandra dans le seul but de faire perdurer leur lignée. Son obsession pour l'Atlantide le mena à s'isoler durant près d'un siècle et à étudier l'histoire de la Première Civilisation, sa culture, sa science et bien plus encore. Il prit ainsi conscience que cette cité détenait un savoir inouï et s'assura d'en devenir le gardien grâce au Bâton qui prolongea son existence.[2]

Pythagore rencontrant Kassandra et son vieil ami Ikaros

En 422 avant notre ère,[3] sa fille Kassandra découvrit l'endroit. Il fit connaissance avec elle, et alors qu'il savait que le monde grec était en ébullition à cause du Culte de Kosmos, Pythagore la chargea d'aller récupérer quatre artéfacts nécessaires pour sceller l'Atlantide afin qu'elle ne soit jamais découverte. Kassandra ramena les artéfacts et, alors qu'elle plaçait chacun d'eux dans leurs stèles correspondantes, une voix s'adressant à eux se fit entendre. Aletheia, une membre de la Première Civilisation, confia à Pythagore qu'il était temps pour lui de transmettre son Bâton malgré toutes ses importantes découvertes faites sur l'Atlantide.[2]

L'érudit, confiant en sa fille, transmit le Bâton d'Hermès Trismégiste à Kassandra, perdant ainsi la vie et lui léguant la lourde tâche d'équilibrer les équations du monde. Ainsi, Kassandra se résolut à embrasser sa destinée de demi-déesse et consacra le reste de sa vie d'immortelle à trouver les artéfacts Isu disséminés au quatre coins du globe pour les mettre en lieu sûr.[2]

Époque contemporaine

Passation du bâton de Kassandra à Layla

En 2018, l'exploration de la Grèce par Layla Hassan avait pour but de rejoindre l'Atlantide et de récupérer ce Bâton. Lorsqu'elle se rendit sur place, elle se retrouva face à Kassandra qui lui remit, conduisant ainsi à sa mort.[2]

Galerie


Advertisement