FANDOM


Originsicon1
Cette page concerne la mémoire. Vous recherchez peut-être Aya ?

Aya est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique de Bayek de Siwa, revécue en 2017 par Layla Hassan à travers l'Animus.

Description

Bayek voyage vers Alexandrie pour y chercher sa femme Aya.

Dialogues

Bayek arriva à dos de dromadaire dans la région du lac Maréotis, suivi de près par Senu.

  • Bayek: Je dois protéger ces terres. Aya est partie à Alexandrie, la ville du Serpent. Je vais les trouver.

Bayek franchit les portes d'Alexandrie.

  • Bayek: Les dieux m'en soient témoins. Je viens t'aider, Aya.
    Par Horus, pourquoi y a-t-il autant de soldats ici ?

Bayek se rendit à la grande bibliothèque.

  • Bayek: Sarapis... Le Serpent aura sa réponse.

Deux Alexandrins se querellaient à l'entrée de la bibliothèque.

  • Homme 1: J'ai écrit ça !
  • Homme 2: Tous les écrits doivent être copiés par la grande bibliothèque !
  • Homme 1: Je ne te le laisserai pas.
  • Homme 2: J'imagine que les œuvres d'Archimède, Platon, Sappho et Aristote ne méritent pas d'être placées à côté de tes sublimes écrits !
  • Homme 1: Elles sont toutes là-dedans ?
  • Homme 2: En effet !
  • Homme 1: Bon, tu peux le copier, alors.
  • Homme 2: Trop tard, je n'en veux plus.

Bayek entra dans la bibliothèque.

  • Bayek: Comment vais-je trouver Aya parmi tous ces rouleaux ?
  • Homme 1: Je trouve que Phanos parle trop.
  • Homme 2: Il a des idées très intéressantes. Très radicales. C'en est presque inquiétant.
  • Homme 1: Je suis bien de ton avis, et surtout, il devrait se montrer plus concis.

Bayek gravit les quelques marches menant à l'étage.

  • Phanos le Jeune: Les connaissances du monde entier sont à portée de main ! Ici, chacun pourra réfléchir au régime oppresseur auquel nous sommes tous soumis ! Les poètes alexandrins - vous ai-je parlé d'eux ? - sont un groupe d'artistes dramatiques qui cherchent à promouvoir le libre arbitre dans tout le pays, quoi qu'en dise le pharaon. Même si le pharaon en place a tendance à émettre des édits arbitraires et despotiques, ici, à la bibliothèque, nous soutenons la liberté d'étudier ! De tout étudier !

Bayek s'arrêta devant la statue de Sarapis.

ACO Aya mémoire

Bayek face à Sarapis

  • Bayek: Très bien, Sarapis. Et maintenant ? Où est Aya ?

Phanos remarqua Bayek.

  • Phanos le Jeune: Ah, Sarapis. J'ai écrit une épopée pastorale tragicomique en son honneur.
  • Bayek: Ah.
  • Phanos le Jeune: Tu es Bayek ? Aya a hâte de te voir.
  • Bayek: Elle va bien ?

Une femme, qui prenait les escaliers, interrompit la conversation. Phanos poursuivit alors à voix basse.

  • Phanos le Jeune: Vite, suis-moi.

L'espace d'un instant, Phanos éleva la voix et fit croire aux érudits qu'il raccompagnait Bayek vers la sortie.

  • Phanos le Jeune: Désolé, mon bon ami, tu m'as l'air d'être saoul. Cette bibliothèque est réservée aux vrais lettrés.

Phanos chuchota à nouveau.

  • Phanos le Jeune: Elle se cache.
  • Bayek: Qui es-tu ?
  • Phanos le Jeune: Ah ! Tu t'intéresses aux vers d'Homère ? Par ici, viens. Je suis le cousin d'Aya. Phanos.
  • Bayek: 'Ah oui, Phanos. Ravi de te rencontrer. Dis-moi ce qui est arrivé à Aya. Pourquoi parles-tu si bas ?
  • Phanos le Jeune: Gennadios a envoyé ses hommes fouiller chaque maison. Ils font souvent sortir les habitants et les torturent pour obtenir des informations. C'est une pratique courante du régime.
  • Bayek: 'Gennadios ?
  • Phanos le Jeune: Un monstre. Le phylakitai d'Alexandrie. Il saccage la ville pour retrouver Aya.
  • Bayek: 'Où est-elle en ce moment ?
  • Phanos le Jeune: J'ai un ami très puissant. Apollodorus. Tu dois avoir entendu parler de lui.
  • Bayek: 'Non, jamais.
  • Phanos le Jeune: Ça viendra. Quoi qu'il en soit, il a aidé Aya à échapper aux gardes quand elle a eu des ennuis.
  • Bayek: Mais qu'est-ce qui s'est passé ? Tu n'as toujours rien dit.
  • Phanos le Jeune: Toutes sortes d'intrigues politiques. Ne t'en fais pas, elle t'expliquera tout.

Le duo traversa la rue.

  • Homme 1: Regardez ! C'est Phanos ! Il se prend pour un poète !
  • Homme 2: Le Sophocle des temps modernes !
  • Homme 1: Il faut entendre son poème épique, "Ode à un bouc galeux" !
  • Homme 3: "... en rut" !
  • Femme: Les dieux veillent sur le pays et nous couvrent de leurs bienfaits ! Gloire à la grande dynastie de Ptolémée Soter ! Que les Ptolémées règnent, comme l'a voulu Alexandre le Grand ! La grande Alexandrie accueille tous les peuples et tend la main à ses nécessiteux.Phanos mena Bayek à un monument.
ACO Aya mémoire 2

Le monument de Phanos

  • Phanos le Jeune: Je ne vais pas plus loin. Si tu veux trouver Aya, entre dans ce monument. C'est par là. Fais-moi confiance. Je dois repartir. Bonne chance, mon ami ! Et passe me voir au théâtre ! Les distractions ne manquent pas à Alexandrie !

Bayek s'aventura dans le puits, et Aya lui sauta dans les bras avant de le coucher sur une table.

  • Aya: Tu m'as manqué.
  • Bayek: Il ne faut plus qu'on reste séparés si longtemps. Il n'y a plus que nous. Sans Khemou...
  • Aya: Chut. Soyons heureux d'être ensemble, tous les deux, l'un pour l'autre.

Le couple s'embrassa.

  • Bayek: J'ai des nouvelles.

Bayek montra ses cicatrices auto-infligées lors de sa confrontation avec Roudjek.

  • Aya: Les cicatrices de la justice.
ACO Aya mémoire 3

Bayek et la Pomme

Bayek lui présenta l'orbe dérobé à Medounamoun.

  • Bayek: Je m'en suis servi pour frapper Medounamoun.
  • Aya: Ça me peine que nous ayons à faire de telles choses, mais je suis heureuse que tu aies agi.
  • Bayek: Pour être franc, j'y ai pris du plaisir.

Bayek et Aya se baignèrent dans le puits. Aya y rasa la barbe et le crâne de son époux.

  • Bayek: Tes mains m'ont manqué.
  • Aya: Te toucher m'a manqué aussi. J'ai tué moi aussi. Actéon. Je l'ai traqué et j'ai découvert un masque dans sa chambre. À son retour, je l'ai contraint à le porter. Et j'ai enfoncé cette lame dans ses yeux.
  • Bayek: Aya...
  • Aya: Mais j'ai été négligente. Un autre porteur de masque m'a suivie chez moi. Ça a été plus dur avec lui.
  • Bayek: Il en reste encore un. Ensuite, ce sera fini.

Le couple s'embrassa et, une fois rhabillés, Aya lui montra le fruit de ses recherches.

  • Aya: Regarde ça. Je l'ai pris sur Actéon. Apollodorus pense qu'il s'agit d'un papyrus du Conseil royal. Ça signifie que le Serpent est à la cour de Ptolémée.
  • Bayek: Comment cet Apollodorus est-il au courant ?
  • Aya: Il a des informateurs partout. Parce qu'il soutient Cléopâtre.
  • Bayek: Cléopâtre ? Elle a été déclarée hors-la-loi.
  • Aya: Par son traître de frère. Elle compte reprendre le trône. Elle veut la mort du Serpent autant que nous. Elle me fait confiance. Elle m'a donné ça pour lui ouvrir la gorge.
ACO Aya mémoire 4

Bayek essayant la lame secrète

Aya offrit la lame secrète à Bayek.

  • Aya: C'est une lame ancienne, qui a tué le tyran Xerxès. Un symbole de justice.

Alors qu'il s'apprêtait à actionner le mécanisme le poing fermé, Aya l'arrêta net et lui déplia la main. Bayek fit alors jaillir la lame.

  • Bayek: Ingénieux. J'irai au palais, je découvrirai qui utilise le sceau du Serpent et je me servirai de ceci.
  • Aya: Tu apprendras beaucoup de choses dans le bureau du scribe royal. Il passe le plus clair de son temps aux bains. Fouille le palais en son absence.
  • Bayek: Et toi ?
  • Aya: Je dois rester ici tant que Gennadios surveille les rues. Il est décidé à me tuer.
  • Bayek: Je vais m'occuper du Serpent, voir ce que je peux tirer de ce Gennadios avant de le faire taire.
  • Aya: Découvre qui est le Serpent et montre-lui le visage de la mort. Je te retrouverai au Paneion lorsque tu auras tué le Serpent et Gennadios.
  • Bayek: Mon cœur se languit déjà de te revoir.
  • Aya: Le mien aussi, mon amour.
  • Bayek: Qu'est-ce que c'est ?
  • Aya: Un chemin qui mène aux quais. Je n'arrive pas à croire que Phanos t'ait fait passer par la fosse.

Au cours de son enquête, Bayek retourna voir Aya au repaire.

  • Aya: Qui est le Serpent ?
  • Bayek: Je ne l'ai pas encore découvert.
  • Aya: Tu devrais trouver un indice au palais. Cherche le sceau utilisé sur cette lettre. Il est trop dangereux de quitter ce repaire tant que Gennadios et ses hommes seront à ma recherche.
    Je suis certaine que le sceau se trouve au palais. Je ne peux pas quitter le repaire tant que Gennadios est en vie.

Bayek assassina Gennadios.

  • Aya: Tu t'es occupé de Gennadios ?
  • Bayek: Tu n'auras plus à t'inquiéter de lui. Il est mort.
  • Aya: Tue le Serpent. Je te retrouverai au Paneion.

Bayek assassina Eudoros et retrouva Aya au Paneion.

  • Aya: Mon amour.

Bayek et Aya s'échangèrent un long baiser.

  • Bayek: Le Serpent et Gennadios sont morts. C'était Eudoros. Il a sombré dans les eaux des bains.
  • Aya: J'aurais aimé assister à sa mort.

Le couple s'embrassa avec passion.

  • Bayek: Ma femme, ma femme.

Conséquences

Bayek se lança dans la traque du Serpent et de Gennadios le philakitai.



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .

Some of the links below are affiliate links meaning, at no additional cost to you, Fandom will earn a commission if you click through and make a purchase.

Stream the best stories.

Some of the links below are affiliate links meaning, at no additional cost to you, Fandom will earn a commission if you click through and make a purchase.

Get Disney+