Realworld.pngAC3icon.png
"Sur cette terre, je me sens partagé. Une partie de moi veut se battre contre l'envahisseur. Mais une autre partie de moi est l'envahisseur. Au nom de la liberté, je combattrai l'ennemi peu importe son allégeance. Pendant que des hommes courageux écrivent l'histoire en ce jour, l'avenir de notre pays repose sur ceux qui sont véritablement libres."
Ratonhnhaké:ton, trailer de gameplay du jeu.

Assassin's Creed III est un jeu vidéo d'action-aventure et d'infiltration développé par le studio Ubisoft Montréal et édité par Ubisoft. Il est sorti le 30 octobre 2012 et constitue la suite directe d'Assassin's Creed: Revelations. Il est également l'épisode final de la saga centrée sur Desmond Miles (d'autres opus sortiront par la suite mais mettront en place de nouveaux héros). Le mode multijoueur est de nouveau présent et encore scénarisé, comme les opus précédents.

D'autre part, le jeu Assassin's Creed III: Liberation sorti le même jour constitue une histoire parallèle et permet d'incarner Aveline de Grandpré au XVIIIe siècle.

Synopsis

Assassin's Creed III début.jpg

Plus de 200 ans nous séparent de la Renaissance italienne où nous incarnions l'ancêtre italien Ezio Auditore da Firenze. L'action nous plonge cette fois-ci pendant la guerre d'Indépendance des futurs États-Unis, sur le sol nord-américain, dans le conflit où colons et envoyés de la Couronne britannique se livrent des batailles rangées et où nous incarnons un nouvel ancêtre Assassin amérindien.

Résumé détaillé

Le Grand Temple

"D'habitude, les gens qui parlent de fin du monde on les enferme, ou on se moque d'eux. Parfois même les deux. On ne les prend jamais au sérieux. Peut-être qu'on le devrait."
– William Miles

Desmond et ses compagnons en quête pour stopper Abstergo et les Templiers

31 octobre 2012, après s'être réveillé de son état comateux où Jupiter, Minerve et Junon lui demandèrent de retrouver le Grand Temple pour prévenir la prochaine catastrophe, Desmond Miles, accompagné de William Miles, Rebecca Crane et Shaun Hastings, se rendit sur les lieux à New York. Afin de pouvoir accéder à l'intérieur, Desmond utilisa la Pomme d'Éden d'Ezio qui activa les mécanismes de la Première Civilisation et indiqua à l'équipe la date fatidique du prochain désastre planétaire, le 12 décembre 2012. Le Grand Temple déclencha alors sur Desmond un effet de transfert, où Junon lui demanda de retrouver une clé. Desmond fut placé dans l'Animus 3.0, dans lequel il se familiarisa avec la récente mise à jour du système afin de se synchroniser avec son nouvel ancêtre, Haytham Kenway.[1]

La clé et le voyage vers le Nouveau Monde

Haytham assis derrière Miko

Lors d'une représentation dans le Théâtre Royal de Londres, Haytham Kenway eut l'opportunité d'assassiner Miko avec sa lame secrète à qui il vola son amulette, étant persuadé qu'elle permettrait l'accès à une mystérieuse salle construite par Ceux qui étaient là avant. Après quelques recherches en compagnie de ses associés Reginald Birch et John Harrison, Haytham leva l'encre pour l'Amérique.[2]

Après 72 jours de navigation à bord du Providence, Haytham arriva à Boston où il se chargea de retrouver cinq sympathisants américains dédiés à sa cause : Charles Lee, William Johnson, Thomas Hickey, Benjamin Church et John Pitcairn. Charles Lee fut celui qui l'accueilli dans la ville, dans laquelle il rencontra Benjamin Franklin et s'installa dans ses nouveaux appartements, au Green Dragon.[3] Au cours de son enquête pour retrouver le site des Précurseurs, Haytham rallia à sa cause Thomas Hickey et William Johnson, et réussit à sauver Benjamin Church et John Pitcairn ainsi que plusieurs groupes d'amérindiens des mains des britanniques dont Kaniehtí:io.[4] Plusieurs semaines passèrent, et Haytham décida de retrouver la trace de la jeune femme, qui, selon lui, pouvait avoir les réponses qu'il cherchait sur le Temple.

Haytham et Kaniehtí:io réfléchissant à une stratégie

Lorsqu'il la trouva, Haytham décida de l'aider à sauver son peuple qui était menacé d'exil de leur propres terres par un certain chef surnommé le Bouledogue : Edward Braddock. Souhaitant gagner sa confiance, Haytham parvint à récupérer les informations nécessaires afin de tendre une embuscade aux troupes anglaises et par la même occasion de mettre fin à l'expédition que menait Braddock pour capturer le Fort français Duquesne. Dans le combat des français, les tribus amérindiennes aidèrent Haytham et ses associés à défaire les troupes anglaises et ce dernier put assassiner Braddock. Se faisant, Haytham avait acquis la confiance de Kaniehtí:io qui accepta de l'emmener dans le Temple. Toutefois, malgré la possession de la clé du Temple, Haytham ne put rien en faire. Déçu, il remercia Ziio, qui l'embrassa avant qu'il ne s'en aille.[5]

Révélations

"Tu fais désormais partie de nous, mon frère. Tous ensemble, nous allons donner naissance à un Nouveau Monde. Un monde d'ordre et de finalité. Donne-moi ta main."
– Haytham Kenway à Charles Lee, 1755[src]

Initiation de Charles Lee

Quelques jours plus tard, Haytham revint au Green Dragon où il expliqua à ses associés que le Temple ne renfermait que des inscriptions des Précurseurs et qu'il était désormais nécessaire d'étendre l'Ordre en Amérique pour accroître leurs recherches. Entouré de Thomas, John, Benjamin et William, Haytham décida qu'il était temps d'accueillir Charles Lee comme véritable disciple au sein de l'Ordre. Sur un accord unanime, Haytham posa les questions rituelles à Charles, puis lui passa la chevalière de Braddock autour de son annulaire et déclara : « Tu es un Templier. Puisse le Père de la Sagesse nous guider ».[5]

Ces dernières paroles causèrent un trouble chez Desmond qui se réveilla de l'Animus. Lorsque William lui demanda d'y retourner sans tarder pour continuer les recherches de la clé, Desmond fut désabusé de voir qu'il n'avait que peu de considération envers lui, et en avait assez d'être traité comme un pion. Sous la colère, il compara William aux Templiers et ce dernier le frappa de dégoût. Shaun intervint rapidement pour stopper leur querelle, puis Desmond partit faire un tour dans le Grand Temple.

Junon expliquant la solutions des tours à Desmond

Il se rendit dans un endroit du Grand Temple où il eut une apparition de Junon qui lui expliqua ce qu'il s'était passé pendant le premier cataclysme qui marqua la Terre. Les Isus cherchèrent à construire quatre tours pour contenir la force du Soleil qui allait éclater, afin de la disciper. Cependant, le temps leur manquait et la première tour ne fut jamais achevée. Après ce bref échange, Desmond revint dans l'Animus et continua d'explorer les souvenirs de ses ancêtres.

Ratonhnhaké:ton

"Le temps s'est écoulé. L'enfant a grandi en moi. Et puis il est venu au monde. Il avait les traits de son père, mais assez de mon sang pour ne pas ressembler à un étranger. Mais cela n'a jamais eu aucune importante. Mon peuple l'a accepté comme l'un des siens. Sa présence me manque parfois... Peut-être avait-il éprouvé pour moi de l'amour, à sa manière... Mais ses yeux... Ses yeux étaient toujours fixés sur l'avenir... un avenir où lui et ses frères Templiers contrôlaient le monde. Je ne crains qu'une chose : retrouver un jour cette même soif macabre dans les yeux de mon fils."
– Kaniehtí:tio à propos de Ratonhnhaké:ton, 1760[src]

Kaniehtí:tio avec son fils Ratonhnhaké:ton

Quelques mois plus tard, Kaniehtí:tio eut un enfant de Haytham, qui grandit au sein de la Confédération iroquoise. À l'âge de ses quatre ans, en 1760, Ratonhnhaké:ton jouait avec ses amis dans la forêt lorsqu'il fut surpris par des hommes peu commodes qui s'en prirent à lui. Charles Lee et ses hommes tentèrent de lui soutirer des informations à propos de sa communauté tout en le menaçant, mais Ratonhnhaké:ton ne souhaita savoir qu'une chose, le prénom de Charles pour un jour le retrouver et se venger de ce qu'il venait de subir. Il fut alors assommé, et à son réveil, il vit au loin son village emporté par les flammes. Il tenta d'aller secourir sa mère qui se trouva coincée dans les décombres, mais ne put rien y faire pour l'en sortir. Sa haine envers les hommes qu'il avait rencontré fut alors d'autant plus attisée.[6]

Un nouvel Assassin

"Tu es important, mon enfant. Bien plus que tu ne peux l'imaginer. En ce moment, des forces s'assemblent en secret pour s'emparer de vos terres. Si elles y parviennent, le sanctuaire sera violé. Ta lignée est spéciale."
– Junon s'adressant à Ratonhnhaké:ton, 1769[src]

Vision de Ratonhnhaké:ton

Neuf ans plus tard, Ratonhnhaké:ton désormais adolescent, découvrit que son village abritait un terrain sacré, et qu'il était nécessaire de le préserver des étrangers. Oiá:ner, la matriarche du village, lui montra alors une sphère qui s'illumina entre ses mains. Ratonhnhaké:ton entra soudain dans le NexusJunon apparut à lui et lui expliqua son destin particulier et qu'il avait une mission impérative, celle de donner le dernier fragment à Desmond afin qu'il ouvre la porte du sanctuaire. Pour y parvenir, elle lui montra également le symbole des Assassins et lui demanda de quitter la vallée pour aller retrouver un homme qui pourra le former.[7]

Achilles expliquant les motivations des Templiers

Quelques jours plus tard, Ratonhnhaké:ton arriva au Domaine Davenport où il fit la rencontre d'un homme âgé peu commode : Achilles Davenport. Il lui montra le symbole qu'il avait vu et Achilles lui raconta l'histoire des Assassins et des Templiers. Il l'emmena par la suite au sous-sol où se trouvait une tenue d'Assassin, puis lui en dévoila un peu plus sur son père et son groupe dont fit parti Charles Lee. Confiant de son potentiel, Achilles commença à entraîner Ratonhnhaké:ton dans le but d'éliminer les Templiers qui commençaient à avoir la main mise sur les Colonies.[8]

Après six mois de formation physique et mentale, Ratonhnhaké:ton accompagna Achilles à Boston afin de rassembler les matériaux pour les rénovations du manoir. Avant d'envoyer Ratonhnhaké:ton chercher les articles, Achilles lui donna le nom de Connor afin de mieux se fondre dans la société. Une fois les emplettes réglées, Achille et Connor furent témoins du Massacre de Boston, orchestré par Haytham et Charles Lee. Bien que Connor essaya d'empêcher le massacre, il passa pour l'homme responsable des tirs dans la foule. En tentant de s'enfuir, il fit la rencontre de Samuel Adams, un ami d'Achilles, qui lui apprit à faire baisser sa notoriété en enlevant les avis de recherche, en soudoyant les imprimeurs ou les crieurs publics.[9] Après cela, Connor rejoignit le domaine Davenport qui commençait à être restauré, puis durant de longs mois, reçut la suite de sa formation d'Assassin. Il obtint une paire de lame secrète, fut initié à l'étude, à l'entraînement, au travail poussé de tout futur Assassin, et vit la réparation de l'Aquila s'achever dans lequel il put monter à bord aux côtés de Robert Faulkner qui lui apprit l'art de la navigation en mer. Cet entraînement intensif permit à Connor d'être intronisé par Achilles dans la Confrérie, et il put ainsi vêtir la tenue d'Assassin et obtenir une nouvelle arme, la dague à corde.[10]

Direction Manhattan

Assassin's_Creed_Initiates_-_Criss_Cross

Assassin's Creed Initiates - Criss Cross

"Qu'est-ce qu'un fait ? Est-il fixe ? Immuable ? Irréfutable, attendant simplement d'être découvert ? Ou est-il modifiable ? La réponse nous est apparue ici, et nous avons pensé qu'elle nous sauverait."
– Junon à Desmond

Au réveil de Desmond, Shaun proposa à l'équipe de partir pour Manhattan récupérer une source d'énergie nécessaire pour alimenter le Grand Temple et en savoir plus sur les intentions de Junon. Une fois sur les lieux, Desmond escalada un immense building en construction et sauta de la grue au sommet du bâtiment pour atterrir sur le toit de l'immeuble en face, qui appartenait à Abstergo Industries. Il vola aisément l'artéfact présent dans un bureau, mais fut intercepté par un homme qui pointa son arme sur lui. Desmond réussit à l'assomer puis regagna le Grand Temple avec le groupe, en possession de la première source d'énergie. Shaun expliqua à Desmond que l'homme était Daniel Cross, un ancien Assassin au service d'Abstergo.

Desmond explora alors le Temple à la recherche d'un connecteur pour la source d'énergie qu'il venait de se procurer. Junon apparut, et continua de lui raconter les solutions jadis envisagées par la Première Civilisation dans l'espoir de sauver le monde. Après l'échec de la construction des tours, ils tentèrent de créer des reliques qui avaient pour but de contrôler les Hommes. Ils décidèrent alors d'en envoyer une dans l'espace espérant protéger la Terre de l'éruption solaire mais rien n'y fit. Face à ce nouvel échec, les Précurseurs pensèrent alors qu'ils devaient découvrir ce qui allait être, manipuler le temps pour pouvoir changer le présent, mais ce n'était pas non plus la solution. Minerve fut celle qui prit les devants en tentant de s'adresser à travers le temps, et en cachant des messages dans des sanctuaires tels que le Grand Temple.

Cette seconde vision s'arrêta, et Desmond repartit dans l'Animus revivre les souvenirs de Connor.

Traque des Templiers

"L'alliance fragile entre la couronne et ses sujets se dégrade chaque jour. Et dans les coulisses des deux camps, les Templiers avancent leurs pions en attendant leur heure... L'histoire nous enseigne qu'ils cherchent à imposer l'ordre en contrôlant le pouvoir."
– Connor, 1773[src]

Connor et Stéphane Chapheau jetant le thé à la mer

Après son intronisation, Connor se rendit à Boston dans l'espoir de trouver un moyen d'arrêter William Johnson, qui comptait acheter les terres de son village. Il découvrit que ce dernier tirait avantage de l'augmentation de la taxation du thé à l'encontre des colons américains pour se faire du profit et récolter assez d'argent afin d'acheter les terres Mohawks. Avec l'aide des Sons of Liberty, le Boston Tea Party débuta et Connor coula les cargaisons de thé puis tua Johnson.[11] Cependant, il découvrit que les Templiers menés par John Pitcairn comptaient détruire les armes et les vivres des Patriotes à Concord pour affaiblir la résistance des Colons. Aux côtés de Paul Revere, Connor chevaucha dans la nuit pour prévenir la milice de Lexington de l'arrivée imminente des tuniques rouges.

Connor dirigeant la milice patriote

Connor aida les rebelles à défendre Lexington et Concord, et parvint à mettre les troupes britanniques en déroute. Toutefois, Pitcairn prit la fuite. Il retrouva alors l'armée continentale sur Bunker Hill et rencontra George Washington qui le remercia pour avoir sauvé John Parker à Lexington. Peu après, Connor partit à la poursuite de Pitcairn et profita de la bataille de Bunker Hill pour l'assassiner. Cependant, ce dernier lui révéla un complot visant à ôter la vie à George Washington.[12]

Connor et Benjamin Tallmadge se rendirent alors à New York afin d'y traquer Thomas Hickey, l'homme responsable du complot visant à tuer George Washington. Toutefois, bien qu'ayant retrouvé sa trace, Connor fut accusé à sa place et emprisonné à la prison de Bridewell, avec Hickey. Durant son séjour derrière les barreaux, Connor mit au point un plan pour l'assassiner où il y fit la connaissance de Mason Weems qui l'aida à s'échapper. En tentant de mettre fin aux jours de Thomas Hickey, il fut piégé par ce dernier aidé par Charles Lee, puis condamné à la pendaison sur la place publique. Grâce à son réseau d'Assassins, Connor put de justesse faire appel à ses recrues qui coupèrent sa corde, lui permettant de se lancer à la poursuite de Hickey, et de l'assassiner avant qu'il ne puisse éliminer Washington.[13]

Aux côté d'Achilles, Connor se rendit par la suite à Philadelphie dans l'Independence Hall et entra dans la pièce où la Déclaration d'Indépendance était en train d'être signée par les premiers Pères Fondateurs. Malgré les réticences de Achilles, Connor décida de faire part à Washington du complot des Templiers qui était en cours contre lui.

Direction le Brésil

Desmond au stadium brésilien

Lors d'une troisième pause, Desmond se réveilla à nouveau de l'Animus par Shaun et Rebecca qui avaient détecté une nouvelle source d'énergie du Grand Temple, cette fois-ci au Brésil. L'équipe prit alors immédiatement l'avion pour l'Amérique du sud et arrivèrent quelques temps après à destination. Dans le métro, Desmond eut la surprise de trouver des agents de sécurité d'Abstergo sur place. Rebecca, qui restait en contact avec lui par le moyen de son oreillette de communication, lui rappela que les Templiers étaient de plus en plus méfiants depuis Manhattan. Malgré cela, Desmond réussit à échapper aux agents et à s'infiltrer jusqu'au stadium où il gagna une loge VIP. Des coups de feu retentirent et le corps ensanglanté d'une femme surgit de la pièce, puis il eut la mauvaise surprise de voir Daniel Cross lui tirer dessus. Ce dernier s'échappant, Desmond se mit alors à sa poursuite, évitant quelques agents d'Abstergo, puis le rattrapa. Ils se battirent au corps-à-corps, mais Desmond réussit à nouveau à mettre son adversaire au tapis. Il s'empara de la source d'énergie et s'enfuit, accédant au métro in extremis. De retour au Grand Temple, il activa une nouvelle salle et eut droit à de nouvelles visions des solutions mises au point par les membres de la Première Civilisation, présentées par Junon.

Junon auprès de son mari, Aïta

"La conscience n'est qu'un amas d'impulsions électriques... Et le corps, une enveloppe pour ces étincelles... Mais il est frêle. Le temps le dégrade et le réduit en poussière... Nous nous sommes alors demandé si nous pouvions le remplacer... par quelque chose de plus fort."
– Junon à Desmond

Cette dernière lui relata qu'ils avaient tenté d'altérer leur nature faite de chair et de sang. Le mari de Junon, Aita, se porta volontaire pour transférer sa conscience dans un corps artificiel dans le but de mieux s'adapter au climat hostile qui se serait installé sur Terre après la catastrophe, mais inévitablement, cette cinquième expérience fut à nouveau un échec. Bien que son corps survécut, son état mental ne supportait pas cette nouvelle enveloppe et se détériorat pendant des mois. Junon fut obligée de mettre fin à son supplice mais n'arrêta pas de travailler sur d'autres solutions, en cherchant un moyen de rendre cette enveloppe corporelle en quelque chose de plus solide.

Après cela, Desmond retourna à nouveau dans l'Animus, juste après que Shaun indique qu'il avait trouvé une troisième source au Caire. William se proposa pour aller la chercher tandis que Desmond devait retrouver en priorité la clé du Grand Temple grâce aux souvenirs de Connor.


Père et fils

"Benjamin Church n'est pas mon ami. Pas plus que les tuniques rouges et leur crétin de Roi. Je te savais naïf, mais à ce point... Les Templiers ne se battent pas pour la Couronne. Nous voulons la même chose que toi ! La liberté. La justice. L'indépendance"
– Haytham Kenway à Connor, 1777[src]

Connor face à Haytham

Connor aux côtés de Washington, celui-ci lui confia qu'un ancien prisonnier du nom de Benjamin Church envoyait des lettres indiquant le volume des troupes à l'ennemi. Connor décida d'en faire son affaire et partit en reconnaissance. Lors de sa recherche d'indices, Haytham Kenway lui tomba dessus par surprise, sa lame prête à l'assassiner. Connor s'en libéra et lui demanda de s'expliquer sur sa filiation avec Church, John, Pitcairn et Hickey. Lui disant qu'il agissait uniquement au nom de la liberté, de la justice et l'indépendance, Haytham proposa à Connor une trêve et les deux firent alliance pour aller chercher Benjamin Church.[14] Leur recherche commune les amena à New York où Connor traversa la ville |récemment incendiée jusqu'à la planque de Benjamin Church. Cependant, l'homme qui s'y trouvait n'était qu'un imposteur et père et fils partirent à bord de l'Aquila en Martinique pour retrouver le Welcome, navire marchand dans lequel il avait embarqué.[15]

Connor à la barre de l'Aquila

Une fois dans la Mer des Caraïbes, ils retrouvèrent le Welcome abandonné, mais sa cargaison et ses hommes étaient à bord d'un schooner qu'ils abordèrent. Connor constata la cale du navire vide de cargaison, et Haytham retrouva Benjamin à qui il infligea une correction. Connor s'interposa entre les deux hommes et planta sa lame dans le coeur de Church, qui lui révéla que la cargaion était à Valley Forge.[16]

Après leur voyage en Martinique, Connor et Haytham se remirent au travail et découvrirent que l'Armée britannique comptait marcher sur New York. Ils décidèrent d'en faire part à George Washington mais, à la surprise de Connor, il avait ordonné une attaque sur son village. Se justifiant que les Indiens coopéraient avec les Britanniques, Connor, furieux, s'empressa d'aller sauver son village.

En arrivant sur les lieux, la matriache lui expliqua que Charles Lee aux côtés de Kanen'tó:kon et d'autres guerriers étaient partis défendre leurs terres. Il s'en alla alors arrêter les guerriers mais fut confronté à son ami d'enfance, Kanen'tó:kon qui avait été influencé par les idées de Charles et pensait que Connor avait trahi son peuple. Contraint de le tuer, il compris alors que Charles était partit pour Monmouth poursuivre les projets des Templiers.

Durant la bataille de Monmouth, Connor prit les commandes d'un régiment d'artillerie, et se chargea de retenir les Britanniques pendant la retraite des troupes continentales ordonnée par Lee. Après avoir éliminer quelques troupes britanniques, Connor fuit à son tour, suivi des soldats continentaux.

Les ordres de Lee contraires à ceux de Washington obligea ce dernier à le mettre aux arrêts et à le discréditer. Toutefois, la décision de Washington d'attaquer Kanatahséton ayant profondément marqué Connor, celui-ci lui annonça qu'il ferait bien de savourer sa victoire, car ce serait la dernière qu'il lui offrirait. Ainsi, Connor rompu tout lien avec George Washington et Haytham et mit en place un plan pour assassiner Charles Lee.[17]

Rescousse en Italie

Cross sur le point d'abattre Desmond

Desmond se réveilla une nouvelle fois de l'Animus, mais cette fois-ci les nouvelles n'étaient pas bonnes. Lors de sa tentative pour récupérer la troisième source d'énergie au Caire, William fut retrouvé par Abstergo et emmené dans leur laboratoire de Rome. Une fois dans le fameux laboratoire, Desmond fut une nouvelle fois surpris par Daniel Cross. Cependant, celui-ci fut pris d'une crise liée à l'effet de transfert et s'échappa du laboratoire. Desmond partit aussitôt à sa poursuite et réussit à l'attraper et à l'assassiner.[18]

William retenu en otage dans le bureau de Vidic

Se rappelant du chemin à prendre pour atteindre le bureau de Warren Vidic, il monta les étages et l'atteignit, jusqu'à retrouver son père ligoté à une chaise entouré du professeur et d'une poignée de gardes. Sans état d'âme, Desmond utilisa la Pomme d'Éden et tua Vidic, puis s'empara de la dernière source d'énergie et retourna au Grand Temple avec son père. La source permit d'activer une plateforme dans le temple, reliée à la grande porte qui nécessitait encore la clé.[18]


Fin difficile

"Même lorsque les tiens semblent triompher... nous nous relevons. Sais-tu pourquoi ? C'est parce que notre Ordre puise sa force dans la RÉALITÉ. Nous n'avons pas besoin de credo. Ni d'être endoctriné par des vieux fous. Il nous suffit de voir le monde tel qu'il est. VOILÀ pourquoi les Templiers survivront à jamais !"
– Haytham à Connor, 1781[src]

Connor se combattant avec Haytham

Après la bataille de Chesapeake menée par les colons et avec la participation de Connor, celui-ci mit en place un plan pour assassiner Charles Lee. Toutefois, sur son chemin pour le retrouver, il fut intercepté par son père avec qui il mena un combat acharné. Père et fils se battirent en duel, jusqu'à ce que Connor prenne le dessus, et plante sa lame dans le cou de son père.[19]

Charles Lee partageant son dernier verre avec Connor

Haytham désormais mort, mettre fin aux actions du nouveau chef des Templiers, Charles Lee, devint plus que nécessaire. Connor alla alors le retrouver à Boston où ils se confrontèrent dans un navire en construction. Cependant, le chantier avait pris feu suite à un accident, et Connor passa au travers des planches qui vinrent se figer en plein abdomen. Il tira sur Lee, mais celui-ci parvint à prendre la fuite. Bien plus tard, Connor revint à ses esprits, et voyagea jusqu'à Monmouth où Lee était assis à une table d'un pub. Il partagea avec Connor un dernier verre, et ce dernier plongea sa lame dans sa poitrine. Il récupéra par la même occasion l'amulette qu'il portait en pendentif.[20]

Connor tenant la boule de cristal se désintégrant

Six mois plus tard, Connor rentra à son village natal de Kanatahséton, laissé à l'abandon et retrouva la Boule de Cristal dans une boîte. Il en fit de nouveau usage, et Junon lui demanda de cacher la Clé où personne ne pourrait la trouver, mais elle savait que Desmond Miles en serait capable et ouvrirait la porte à l'intérieur du Grand Temple. Après sa dernière utilisation, la Boule se désintégra au creux des mains de Connor. Celui-ci rentra au Domaine Davenport, où il enterra l'amulette dans la tombe de Connor Davenport, le fils de son Mentor Achilles.[20]


Fin d'un monde

"Pendant que nous tentions de sauver le monde, elle cherchait à le conquérir. Elle a utilisé nos machines pour servir ses projets. La divination par les nombres. L'existence correspond à un schéma. Comprendre les calculs revient à maîtriser le temps. C'était mon projet. Et j'ai fabriqué l'œil pour nous y aider. Mais elle l'a perverti pour obéir à ses desseins."
– Minerve expliquant les intentions de Junon à Desmond

Maintenant l'emplacement du médaillon connu, Desmond alla le récupérer et l'utilisa pour accéder à l'autre côté de la porte du Temple. Accompagné de Shaun, Rebecca et William, Desmond entra dans le cœur du Temple où Junon apparut de nouveau, exhortant Desmond d'activer un piédestal avec son toucher, afin de protéger le monde contre les éruptions solaires. Cependant, Minerve apparut également dans cette chambre et révéla les véritables intentions de Junon : dans le passé, elle avait essayé d'utiliser la technologie la Première Civilisation dans le but de conquérir le monde pour son propre profit, plutôt que de le sauver. Elle fut donc scellée à l'intérieur du Grand Temple par Minerve et Jupiter pour ses crimes, mais réussit à survivre.

Desmond touchant le piédestal

Minerve expliqua alors à Desmond qu'en évitant de toucher le piédestal, lui et une poignée d'humains survivraient à la catastrophe imminente, et deviendrait une légende à suivre par les générations futures. Toutefois, cette solution conduirait le monde à perpétuer un cycle de destruction sans fin. Junon essaya alors de raisonner Desmond sur le sort du monde, l'invitant à utiliser le dispositif de peur que l'histoire se répète. Desmond en eut assez de leur querelle et prit sa décision, celle de sauver les sept milliards d'habitants de la planète, au risque de libérer la vengeance de Junon et d'y laisser sa vie. Il ordonna à son père et ses amis de partir du Grand Temple, faisant ses adieux. Desmond toucha finalement le piédestal, sauva la planète et permit à Junon d'être libérée, lui cédant désormais son rôle, Desmond ayant joué le sien.

Épilogue

Connor assistant au départ des Anglais

La mission de Connor terminée, il décrocha les portraits des Templiers dans le sous-sol du domaine Davenport et les brûla, puis alla retirer la hache de guerre qu'il avait plantée dans le pilier du manoir. Il retourna également dans son village qui avait été déserté, et parla à un voyageur, Daniel Boone qui lui révéla que la terre avait été vendue à des colons afin de régler les dettes de guerre du nouveau gouvernement américain. Par la suite, Connor se rendit dans le port de New York pour assister au départ des troupes britanniques. Une fois le navire parti, il constata également que les Américains continuaient la traite d'esclaves.[21]


Univers et trame historique

Contexte historique

L'histoire d'Assassin's Creed III se déroule au XVIIIe siècle, période d'importante transition pour l'Amérique après la guerre de Sept Ans en 1763, qui voit le début de changements politiques menant à la guerre d'Indépendance de la nation américaine face au peuple Britannique. La Révolution américaine s'inscrit pleinement dans le scénario du jeu, menant le personnage principal Ratonhnhaké:ton, à se battre pour défendre ses droits.

De nombreux événements relatifs à la Révolution américaine sont ainsi dépeints dans Assassin's Creed III, comme l'Expédition Braddock pendant la Guerre de la Conquête (ou French and Indian War en anglais), mais aussi les batailles de Lexington et Concord, la bataille de Bunker Hill, le grand Incendie de New York, la bataille de Yorktown, la bataille de la baie de Chesapeake, ou encore la Déclaration d'Indépendance pour ne citer qu'eux.

Personnages principaux

Haytham Kenway

Ratonhnhaké:ton

Charles Lee

Achilles Davenport

Desmond Miles

William Miles

Rebecca Crane

Shaun Hastings

Organisations

Système de jeu

Environnement

Côte Est des États-Unis

L'exploration du jeu est basée autour d'une grande zone de campagne connue sous le nom de Frontière, qui est légèrement plus grande que Rome dans Assassin's Creed: Brotherhood. Un tiers de tout le contenu du gameplay y est contenu. Les villes de Boston et de New York sont également explorables, comme des champs de batailles légendaires ou la chaîne de montagne enneigées des Appalaches.

Puisque l'environnement du jeu y est plus ouvert, permettant plus de voyages, un système de voyage rapide a été incorporé au gameplay. Un tout nouveau système de déverrouillage des déplacements rapides a également été implémenté, intégré dans la progression naturelle du jeu.

Les mouvements du personnage sont également plus variées, lui permettant notamment de grimper aux arbres, aux falaises et à d'autres éléments naturels, ainsi que de sauter par-dessus des chariots ou glisser sous des obstacles. D'autres éléments de freerunning sont possibles pour Ratonhnhaké:ton, lui permettant de sauter à travers les fenêtres, vers les arbres, ou sur les toits.

Combat

Le système de combat a considérablement été amélioré, avec des milliers de nouvelles animations, dont peu ont été reprises des opus précédents. La défense simple et les contre-attaques sont désormais plus difficiles et le combat a été axé sur la mise à l'offensive de Ratonhnhaké:ton, avec des attaques basées à la fois sur la vitesse et l'élan.

Tomahawk

Concernant les armes, Ratonhnhaké:ton peut utiliser des armes à double maniement, tandis que les combats et la furtivité ont été complètement retravaillés avec de nouvelles fonctionnalités. Le personnage principal peut aller au combat avec une grande variété d'armes à sa disposition, y compris deux lames secrètes, un tomahawk, des pistolets à silex, des fléchettes à corde et un arc et des flèches. La seconde lame secrète déployable de Ratonhnhaké:ton peut être éjectée et utilisée comme poignard et pour écorcher les animaux chassés.

Les actions contextuelles, telles que l'utilisation d'ennemis comme boucliers humains, sont également incluses. Le système de verrouillage de cible a été supprimé et remplacé par une sélection automatique de l'ennemi, modifiant la dynamique de combat. De plus, les assassinats peuvent désormais être effectués avec des armes autres que les lames secrètes, notamment le tomahawk et les baïonnettes sur fusils.

Le système de comptage a été complètement repensé, car les développeurs voulaient créer plus de stratégie et d'options, ce qui les a incités à créer de nouvelles réactions basées sur des pressions sur des boutons. Pour contrer, il faut ainsi appuyer sur le bouton rond (PS3) ou B (Xbox 360), suivi d'un bouton secondaire.

Combat naval

L’Aquila éperonnant un Man O'War

Assassin's Creed III introduit une nouvelle fonctionnalité de combat naval dans la franchise, permettant à Ratonhnhaké:ton de prendre le contrôle d'un navire nommé Aquila dans des contrats de corsaires ou des souvenirs en mer. Une carte montrant les différents contrats navals est accessible depuis les Capitaines de port de chaque ville ou directement depuis le port du Domaine Davenport. Chaque contrat de corsaire réussi réduit le risque de négociation sur la route en question.

Un grand facteur influençant le système de combat naval est la météo, qui détermine la vitesse du navire selon le vent. L'utilisation de la demi-voile ou de la pleine voile régit la vitesse à laquelle l'Aquila voyage. Tandis que la pleine voile permet au navire de se déplacer à un rythme plus rapide, la demi-voile permet une meilleure maniabilité.

Anvil Next

Expérimentez l'incroyable puissance d'Anvil Next, le tout nouveau moteur de jeu créé exclusivement pour Assassin's Creed III. L'équipe a passé trois ans à mettre au point ce système révolutionnaire, et le résultat est tout simplement à couper le souffle.

Le moteur permet aux technologies de capture de mouvements, d'animation et d'intelligence artificielle de faire un véritable bond en avant, offrant des animations et des interactions entre les personnages plus réalistes que jamais. Il permet également des changements dynamiques de temps, de saisons et d'époques, qui affectent considérablement votre environnement. Et comme tout nouveau moteur de jeu qui se respecte, le système de combat et de discrétion est des plus approfondis. Éliminez vos ennemis avec des tomahawks, des pistolets et bien plus encore. Utilisez votre instinct de chasseur pour comprendre ce qu'il s'est passé après un événement, et décidez de vos actions futures. Vivez la guerre de manière réaliste, avec des milliers d'autres combattants à vos côtés.

Anvil Next vous offre une expérience Assassin’s Creed nouvelle génération sur les plateformes actuelles.

Mémoires

Catégorie détaillée : Missions d'ACIII

Succès/Trophées

Article détaillé : Assassin's Creed III (Succès/Trophées)


Multijoueur

Matchmaking et autres

Wolfpack

Wolfpack est un mode coopératif où les équipes de joueurs auront plusieurs objectifs à remplir et des cibles à éliminer dans certaines conditions.
(Voir la page Wolfpack)

Contenu téléchargeable

Attention, pour les joueurs ayant téléchargé le Season Pass, ne téléchargez pas les contenus additionnels directement sur le Xbox Live ou sur le PS Network, il faut passer directement par le menu "Contenu additionnel" du menu du jeu pour avoir ces éléments au risque de payer une deuxième fois.

Un dangereux secret

Un Dangereux Secret (DLC), permet de débloquer le Mousquet Flintlock et de nouvelles couleurs pour le drapeau de l' Aquila.

Fantôme de guerre

Fantôme de Guerre (DLC) : Le cours de la Révolution tourne en faveur des Templiers. Mettez vos ennemis en déroute et débloquez la massue de guerre Pontiac, une puissante arme des Amérindiens.

Les ruines oubliées

Les ruines oubliées

Les Ruines Oubliées (DLC): La mission de Connor le mène jusqu'à d'anciennes ruines Mayas, pleines de mystères et de révélations. Débloquez le légendaire couteau du Capitaine Kidd, une lame aussi magnifique que redoutable.

Secrets oubliés

Ajoutant une heure de jouabilité, le pack « Secrets oubliés » comprend trois missions mais aussi deux costumes et deux personnages multijoueurs :

  • Les Ruines Oubliées ;
  • Un Dangereux Secret ;
  • Fantôme de Guerre.
  • Costumes : le Capitaine de l’Aquila et l’Assassin Colonial.
  • Personnages : la Tunique Rouge et le Tireur d'Élite[22].

Une bataille impitoyable

Le Pack "Une bataille impitoyable" contient :

La Tyrannie du Roi Washington

La Tyrannie du Roi Washington

La Tyrannie du Roi Washington est une toute nouvelle campagne alternative contenue en 3 DLC contant une histoire alternative qui aurait pu se passer pendant la Révolution américaine.

Éditions du jeu

Voici la liste des différentes éditions du jeu disponibles pour la France (Une chevalière d'Assassin [dans la limite des stocks disponibles] fut remise aux précommandes chez Micromania :

Contenu

(Précommande uniquement en ligne)

Contenu

Développement

Création

Le développement d'Assassin's Creed III a débuté peu après la sortie d'Assassin's Creed II, en janvier 2010 principalement par le studio Ubisoft Montréal ainsi qu'avec l'aide d'autres filiales telles que Ubisoft Québec pour la version Wii U, Ubisoft Kiev et Ubisoft Bucarest pour la version Windows, Ubisoft Annecy pour le mode multijoueur, et Ubisoft Singapour pour le gameplay des missions navales.

Bande originale

Article détaillé : Bande originale d'Assassin's Creed III

La musique de cet épisode est entièrement composée par Lorne Balfe. Jesper Kyd n'a pas participé à ce projet.

  • Assassin's Creed III Main Theme
  • An Uncertain Present
  • Escape in Style
  • Welcome to Boston
  • Freedom Fighter
  • A Bitter Truth
  • Through the Frontier
  • Connor's Life
  • Trouble in Town
  • Farewell
  • HomeStead
  • The Battle of Breed's Hill
  • Speck of Dust
  • Modern Assassin
  • Desmond's Destiny
  • The Aquilla
  • Fight Club
  • Eye of the Storm
  • Temple Secrets
  • Beer and Friends
  • Battle at Sea
  • Breaching the Walls
  • Wild Instincts
  • What Came Before
  • Assassin's Creed III Main Theme Variation

Accueil et récompenses

Critiques

Dans les bandes annonces sorties pour promouvoir Assassin's Creed III, de nombreux fans ont critiqué la représentation faite des réguliers britanniques. Chaque vidéo montrait en effet Ratonhnhaké:ton tuer presque exclusivement de nombreux soldats britanniques, amenant certains à croire que le jeu serait une histoire confrontant l'Amérique contre la Grande-Bretagne, plutôt qu'Assassins contre Templiers.

Cette affirmation a été contestée à plusieurs reprises par les développeurs du jeu, dont le co-scénariste Matt Turner déclarant que l'histoire ne serait pas auto-centrée sur l'Amérique mais qu'elle abordait les principes de liberté et la recherche d'identité, indiquant notamment qu'il y avait des membres de l'Ordre des Templiers des deux côtés du conflit.[23]

Malgré cette déclaration, les critiques pour la représentation résolument unilatérale des réguliers britanniques se sont poursuivies,[24] malgré la publication de bandes-annonces qui dépeignaient le meurtre à la fois de réguliers britanniques et de soldats continentaux.


Récompenses

Lors de l'E3 2012, Assassin's Creed III a été nommé aux Game Critics Awards pour les catégories du meilleur jeu de l'E3, du meilleur jeu de console et du meilleur jeu d'action-aventure face au multiple recompensé The Last of Us. Aux Spike TV Video Game Awards de 2012, Assassin's Creed III a été nommé dans six catégories : jeu de l'année, meilleur jeu Xbox 360, meilleur jeu PS3, meilleur jeu d'action-aventure, meilleurs graphismes, et personnage de l'année pour Connor Kenway. Aux D.I.C.E. Awards, le jeu est nommé dans les catégories de jeu d'aventure de l'année et meilleur son. Assassin's Creed III est également nommé au Satellite Award du meilleur jeu d'action-aventure. Il reçoit aussi deux nominations aux Game Developers Choice Awards pour le meilleur son et la meilleure technologie. Pour finir, le jeu est nommé dans neuf catégories aux Canadian Videogames Awards, dont celle du jeu de l'année.

Outre les multiples nominations, AC3 a également été récompensé par plusieurs médias spécialisés :

  • GameTrailers 2012 : jeu d'action/aventure de l'année
  • Game Revolution 2012 : numéro un des jeux de l'année
  • D.I.C.E. Awards 2012 : meilleure animation

Galerie


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.