Realworld.pngAC Fragments-icon.png

Assassin's Creed: Fragments est une série de romans en trois tomes indépendants, dont le premier tome, La lame d'Aizu, est sorti le 15 avril 2021 en français. Le deuxième tome, Les enfants des Highlands, est prévu pour septembre 2021 et le troisième, Les sorcières des Landes, pour le mois de mars 2022.

L'histoire du premier roman se déroule aux prémices de la guerre de Boshin au Japon, en 1868, où Atsuko, une jeune fille douée pour manier les armes, part au front afin de protéger son frère Ibuka. Ils seront tous les deux démasqués par Takeko, un membre de la Confrérie des Assassins.[1]

Le deuxième roman se déroulera en Écosse et le troisième en France.

Synopsis

La lame d'Aizu

Le destin du Japon va basculer...

1868. La guerre du Boshin est sur le point d'éclater.

Les Templiers, infiltrés parmi les conseillers les plus proches de l'Empereur, poussent le souverain à lancer une campagne contre le Shogun Tokugawa, lui-même soutenu par la Confrérie des Assassins. L'ère glorieuse des samouraïs toucherait-elle à sa fin ?

Jeune japonaise de 16 ans, Atsuko a grandi dans les quartiers aisés de la cité d'Aizu, dans l'ombre de son frère Ibuka. Promise à un mariage arrangé, la jeune fille cache un secret : elle manie aussi bien les armes que son frère, dont le talent au sabre masque en réalité une peur insurmontable du combat.

Lorsque la guerre est déclarée, Ibuka doit partir combattre aux côtés de leur père pour l'honneur de la famille. Défiant la tradition interdisant aux femmes de prendre part aux batailles et voulant protéger son frère, Atsuko s'enrôle en cachette en tant que simple soldat, désireuse de montrer l'étendue de ses talents.

Mais face aux manipulations et aux complots qui dépassent les deux adolescents, l'amour fraternel sera-t-il plus fort ? Plus fort que les convictions et l'honneur ?
[2]

Galerie

Assassin's_Creed_Fragments_-_Trailer_des_3_romans

Assassin's Creed Fragments - Trailer des 3 romans



  1. Résumé Les libraires
  2. Page Amazon et Fnac

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.