Realworld.pngACBicon.png
"Je pensais ma mission achevée. J'avais tort. Une fois de plus, je vais prendre les armes. Nous allons recruter ceux qui résistent, qui se dressent contre les Borgia, pour qu'ils se battent à nos côtés. L'avidité, la corruption, et la tyrannie enfantées par mes ennemis vont s'envoler en fumée. Et des cendres de la vengeance renaîtra une nouvelle Rome."
– Ezio Auditore da Firenze, Trailer de lancement d'Assassin's Creed: Brotherhood.

Assassin's Creed: Brotherhood est un jeu vidéo d'action-aventure, édité et développé par Ubisoft, sorti le 16 novembre 2010 en Amérique du Nord et le 18 novembre en Europe, sur PlayStation 3 et Xbox 360. Le jeu est sorti par la suite sur PC le 17 mars 2011, puis intégré dans un pack trilogie sur PS3 et Xbox 360 et enfin dans une version collection, le 17 novembre 2017 sur PS4 et Xbox One contenant Assassin's Creed II et Revelations.

S'agissant de la suite directe d'Assassin's Creed II, le jeu reprend l'histoire d'Ezio Auditore da Firenze, devenu un légendaire Maître Assassin, dans son combat face au règne tyrannique de la famille Borgia à Rome, ouvrant ainsi la ville aux richesses de la Renaissance.

Une suite fut annoncée en mai 2011, intitulée Assassin's Creed: Revelations, sortie en novembre de la même année.

Résumé détaillé

Siège de Monteriggioni

Article détaillé : Siège de Monteriggioni

Ezio utilisant un canon lors du siège de Monteriggioni

En 1499, après avoir vu Minerve dans les sous-sols du Vatican, Ezio et Mario Auditore prirent la route de Monteriggioni à cheval, pour préserver la Pomme d'Eden en leur possession. Après quatre jours de voyage, Ezio et Mario rentrèrent à la forteresse, et raconta l'étrange message que la Première Civilisation avait délivré à l'Assassin à sa mère Maria, sa sœur Claudia, Machiavelli et Caterina Sforza, avec qui il passa la nuit.

Le lendemain, la ville fut prise d'assaut par les forces de Cesare Borgia, qui tua Mario et vola la Pomme. Ezio tenta de défendre la ville le temps que les habitants fuyaient, mais il fut blessé. Malgré cela, il partit rejoindre Machiavelli à Rome, mais s'effondra de son cheval.

Rome sous les Borgia

Article détaillé : Libération de Rome

Desmond dans l'Animus à Monteriggioni

C'est là que Desmond émergea de l'Animus, en 2012. Il découvrit que Lucy, Shaun et Rebecca l'avaient emmené à Monteriggioni. Desmond et Lucy utilisèrent leurs compétences d'Assassins pour rouvrir le passage vers la crypte de la Villa Auditore, seul lieu suffisamment sûr en Italie pour s'y réfugier. Une fois fait, Desmond replongea dans l'Animus pour retrouver Ezio, sauvé par une mystérieuse femme et amené à Rome. Il rejoignit Machiavelli, qui lui expliqua dans quelle situation se trouvait la cité, totalement sous le contrôle des Borgia. Il enfila à nouveau sa tenue d'Assassin pour affronter les forces armées de Cesare.

Ezio étant soigné à Rome

Avec l'aide de ses alliés Assassins venus à Rome pour combattre, Ezio forma une armée de résistants au régime militaire des Borgia, en les initiant aux rites des Assassins. Il retrouva également Léonard de Vinci, contraint par Cesare de construire des armes modernes qu'Ezio devait détruire pour affaiblir l'influence des Borgia et permettre la reconstruction de la ville. Grâce à leur aide, il parvint à tuer les alliés les plus puissants de Cesare Borgia, qui eut comme seule option finale d'utiliser la Pomme d'Eden.

Au Château Saint-Ange, Ezio surprit une violente dispute entre Cesare et son père, Rodrigo Borgia, ce dernier ayant dissimulé la Pomme. Cesare le tua en lui enfonçant une pomme empoisonnée dans la bouche, après qu'il l'ait lui-même croqué. Ezio apprit de Lucrezia Borgia la cachette de la Pomme, s'en empara et, grâce à elle, parvint à disperser les dernières forces de Cesare, qui fut finalement arrêté en 1503.

Viana

Article détaillé : Siège de Viana

Rome libéré par les Assassins

Ezio vit cependant une partie de son avenir à travers la Pomme. Il reprit la route, et retrouva Cesare en 1507, dans la ville de Viana en Espagne, mise à feu et à sang. Ezio poursuivit Cesare et l'affronta sur les murailles d'une citadelle. Il gagna le duel, mais Cesare refusa de mourir de la lame secrète de l'Assassin, qui le précipita donc du haut des murs.

La pomme d'Éden

"Vous seuls pouvez comprendre, mais... vous avez brisé nos outils, vous en avez fait des armes. Nous avons détruit tout ce que nous pouvions. Le reste, nous l'avons enfoui. Presque tout. Mais pas tout. Et il en faut si peu pour comprendre le monde."
Junon à Desmond Miles, 2012

Desmond découvrit enfin la séquence ADN qu'il recherchait, montrant la dernière cachette de la Pomme d'Eden : un temple sous la basilique Santa Maria in Aracoeli, où il entendit de nouveaux messages d'un autre de Ceux qui étaient là avant (Junon). Accompagné de Lucy, Shaun et Rebecca, il ouvrit le chemin vers la relique, mais au moment où il s'en empara, des symboles apparurent, et Desmond perdit le contrôle de son corps, poussé à poignarder Lucy avec sa lame secrète, pour « lui ouvrir le Chemin », selon Junon. Cette dernière lui expliqua que certaines personnes dans ce monde étaient dotées d'un sixième sens, hérité des Précurseurs par le sang, et qu'il devait s'en servir avant que le temps ne le rattrape. Le jeu se termina alors que Desmond et Lucy s'écroulaient.

Pendant le générique de fin, on peut entendre un dialogue indiquant que Desmond, inconscient et en état de choc, est remis de force dans l'Animus.

Univers et trame historique

Contexte historique

Poursuivant les événements du jeu précédent, Brotherhood se déroule toujours pendant la Renaissance italienne, au XVe siècle. On y retrouve ainsi Léonard de Vinci et ses nombreuses inventions, mais aussi la famille Borgia, montée en puissance après la nomination de Rodrigo Borgia en tant que pape sous le nom d'Alexandre VI. Cette famille est alors au centre de l'intrigue du jeu, dont celui-ci met en scène son histoire aujourd'hui connue pour ses intrigues en politique et ses crimes comme le vol, l'assassinat, l'inceste et la simonie (corruption au sein de l'Église).

Également, des événements historiques liés à cette période de trouble sont intégrés dans le scénario du jeu, certains fictifs comme le siège de Monteriggioni, ou la Libération de Rome, d'autres inspirés de faits réels comme le siège de Viana. De plus, des intrigues sont liées à l'histoire des villes comme les Parchemins de Romulus pour Rome.

Lieux

  • Rome : la ville est divisée en cinq parties : le Vatican (Vaticano), les rives du Tibre, le quartier des Ruines (Antico), le Centre-ville (Centro) et la campagne (Campagna) bordant la ville. Rome est décrite comme trois fois plus vaste que Florence.
  • Monteriggioni : elle n'est disponible qu'au début de l'aventure, lors d'une brève mission où la ville est assiégée par les armées du Pape, Rodrigo Borgia. Cependant cette ville est le refuge de Desmond durant l'aventure, il peut s'y promener, disponible aussi dans le mode multijoueur.
  • Florence : elle est jouable en mode multijoueur et dans des séquences bonus de jeu, dans les mémoires de Cristina.
  • Venise : elle est jouable en mode multijoueur et dans des séquences bonus de jeu, dans les mémoires de Cristina.
  • Naples (port de) : accessible durant une seule mission.
  • La dernière séquence de jeu prend place à Viana, une ville d'Espagne assiégée en 1507.

Personnages principaux

Ezio Auditore

Claudia Auditore

Niccolò Machiavelli

La Volpe

Cesare Borgia

Lucrezia Borgia

Rodrigo Borgia

Leonardo da Vinci

Desmond Miles

Lucy Stillman

Shaun Hastings

Rebecca Crane

Personnages secondaires

Système de jeu

Mode multijoueur

Un mode multijoueur fait pour la première fois son arrivée dans la série. Il a été présenté pour la première lors de l'E3 2010. Cependant certains fans de la série assuraient ne pas vouloir d'un mode multijoueur.

Contexte

Les joueurs incarnent des aspirant Templiers d'Abstergo, qui désirent devenir de parfaits Templiers, capables de rivaliser avec les Assassins. Donc toutes les mémoires récupérées des sujets de l'Animus sont transférées aux Templiers qui l'utiliseront à leur tour, comme pour Desmond.

Les personnages multijoueurs disponibles sont au nombre de 17 (15 pour la version normale) qui sont : le Prêtre, le Rôdeur, le Barbier, la Courtisane, le Docteur, le Noble, le Capitaine, la Contrebandière, le Bourreau, l'Ingénieur, le Forgeron, la Voleuse, le Maraudeur, le Mercenaire, l'Arlequine, l'Officier et l'Arlequin.

Cartes et modes de jeu

Le multijoueur se compose de quatre modes et se déroule sur plusieurs cartes : Rome, Florence, Venise, Sienne, San Donato, Monteriggioni, Pienza et le Mont-Saint-Michel.

  • Le mode Traque : Le joueur en poursuit un autre (la cible qui lui a été assignée), tout en étant susceptible d'être traqué par un voire trois joueurs.
  • Le mode Chasse à l'Homme, où deux équipes de trois ou quatre membres s'affrontent en deux manches : une où la première équipe chasse l'autre, et donc l'autre doit se cacher, et la deuxième manche où les rôles s'inversent.
  • Le mode Alliance, reprenant le principe du mode Traque, mais jouable en équipe.
  • Le mode Traque avancée
  • Le mode Alliance avancée
  • Le mode Capture de coffre

Contenu téléchargeable

  • "Animus Project Update 1.0", le premier contenu téléchargeable, gratuit, a été proposé le 14 décembre 2010, et permet l'accès à deux nouvelles cartes (le Mont Saint-Michel de jour et le Mont Saint-Michel de nuit), ainsi qu'à un nouveau mode de jeu : "Alliance Avancée".
  • Une autre mise à jour "Animus Project Update 2.0" est disponible depuis le 18 janvier 2011 et propose une carte totalement inédite d'un village nommé Pienza et intègre aussi bien un mode "Capture de coffre".
  • Enfin, "Animus Project Update 3.0", le troisième contenu téléchargeable, payant cette fois, a été rendu disponible le 8 et 9 mars 2011, et se concentre davantage sur le mode de multijoueur du jeu, inclue dans le pack DLC, la Disparition de Da Vinci. Il inclut une nouvelle carte de multijoueur, le palais espagnol d'Alhambra, deux nouveaux modes de multijoueur, Escorte et Assassinat, ainsi que 6 ajouts de personnage, Dama Rossa, le Chevalier, Marquis, le Paria, l'Officier et l'Arlequin.

Mode solo

La nouvelle interface des armes

Le gameplay du jeu reprend celui de son prédécesseur : le joueur contrôle le personnage d'Ezio Auditore, qui maîtrise l'art du déplacement, lui offrant la possibilité de se déplacer aussi bien dans les rues que sur les toits des bâtiments. La seule innovation sur cet aspect du jeu est l'apparition d'un nouveau système de poulie et de palan, qui tracte Ezio directement en haut d'un édifice, servant aussi bien lors de missions que pour de simples déplacements.

Combat

Les développeurs ont changé le système de combat dans ce nouvel épisode, le basant plus vers une stratégie offensive, contrairement aux opus précédents, et plus fluide. Il est ainsi possible de tuer un ennemi à coup d'épée puis lui tirer dans la tête avec le pistolet. De nombreux combos sont également incorporés, permettant de joindre ensemble différentes armes. Les combats de cheval à cheval sont plus développés que dans Assassin's Creed II. Ezio est également armé d'une nouvelle arme : une arbalète.

Guilde des assassins

Ezio, commençant à ressentir les effets de l'âge et se retrouvant face à un ennemi trop grand pour lui seul, doit cette fois diriger la Guilde des Assassins, où il peut recruter et entraîner de jeunes Assassins parmi les citoyens rebelles au régime des Borgia, pour l'aider lors des missions ou des affrontements qu'il exécute ou les envoyer en mission dans toute l'Europe pour les faire progresser ; néanmoins, il faut absolument éviter qu'ils ne meurent, le cas échéant, ils n'en reviendront pas. L'évolution de ces apprentis est régie par un système de niveau, à la manière d'un jeu de rôle ou RPG, permettant de les améliorer pour les rendre plus efficaces. Il faut d'abord les libérer de leurs agresseurs pour qu'ils acceptent de suivre Ezio. Ils peuvent par la suite aider dans certaines missions, épaulant Ezio lors de conflits avec les gardes. Certains peuvent être formés au combat à distance, là où d'autres seront plus puissants au corps-à-corps par exemple.

De nouveaux effets pendant les combats font leurs apparitions tels qu'un zoom, un ralenti et des angles de caméras plus dynamiques afin d'immerger le joueur au maximum.

Missions principales et annexes

Ezio doit également contribuer à l'essor de Rome, tout comme avec Monteriggioni dans l'opus précédent, en tuant le capitaine de la garde à la solde des Borgia puis en incendiant les Tours Borgia afin de libérer les quartiers de Rome et lui rendre sa beauté d'antan. En effet, lorsqu'une tour est détruite, le quartier est libéré de l'emprise des Borgia et se reconstruit peu à peu. La population aussi change, les bandits et voleurs laisseront place à des marchands et échoppes en tout genre, débloquant nouvelles armes et pièces d'équipement. Ezio peut, en plus de rénover les étals des marchands, payer la restauration des monuments de la Rome antique et des aqueducs.

De nouvelles inventions, créées par Leonardo, le fidèle ami d'Ezio, sont implantées tel l'ancêtre du parachute. Forcé à devenir concepteur de machines de guerres pour les Borgia, Leonardo charge Ezio de détruire ses inventions afin d'empêcher Cesare de conquérir l'Italie.

D'autre part, les missions principales du jeu peuvent être relancées à tout moment, ce qui n'était pas le cas du précèdent volet, ceci afin d'augmenter la synchronisation entre Desmond et Ezio. Les Lieux secrets font leur retour, constituant les tanières d'une secte appelée les Adeptes de Romulus, financée par le Vatican ; en découvrant, le joueur obtient l'armure de Marcus Junius Brutus.

Il est possible d'incarner Desmond, ayant hérité des talents de son ancêtre au parkour, plutôt que de rester tout le jeu dans l'Animus.

Succès/Trophées

Article détaillé : Assassin's Creed: Brotherhood (Succès/Trophées)

Développement

Création

Assassin's Creed: Brotherhood a été développé par Ubisoft Montréal. Le studio a également travaillé sur les deux autres principaux jeux Assassin's Creed de la série et a donc été choisi pour diriger la production du troisième volet. Un nouvel épisode d'Assassin's Creed en multijoueur a été annoncé lors des résultats du troisième trimestre fiscal 2009 d'Ubisoft sans révéler son nom. Début mai 2010, un employé de GameStop a publié sur Internet des images d'un coffret de précommande présentant le titre Assassin's Creed: Brotherhood pendant qu'Ubisoft teasait le jeu sur Facebook et Twitter. Ubisoft a ensuite confirmé l'authenticité de ces images.[1]

Contrairement aux deux jeux précédents, Brotherhood n'a pas été numéroté car les joueurs, y compris les développeurs, se seraient attendus à une nouvelle histoire et à un nouvel ancêtre alors que ce n'est que la continuation de l'histoire d'Ezio.

Bande son

Article détaillé : Bande originale d'Assassin's Creed: Brotherhood

Éditions du jeu

  • Coffret Renaissance
  • Une copie du jeu
  • Le Codex
  • La carte de Rome
  • Une copie DVD d'Assassin's Creed: Lineage
  • Un DVD bonus et la bande-son du jeu
  • Des cartes de personnages multijoueur
  • Deux missions solo :
  1. L'Aqueduc (Aqua Gears)
  2. Le Marché de Trajan
  • Deux personnages multijoueur exclusifs :
  1. L'Arlequin
  2. L'Officier

  • Coffret Auditore
  • Une copie du jeu
  • Un portrait d'Ezio en thermo-3D
  • Une copie DVD d'Assassin's Creed: Lineage
  • Des cartes de personnages multijoueur
  • Une mission solo :
  1. L'Aqueduc (Aqua Gears)

Galerie


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.