ACODicon.png
Smallwikipedialogo.png
"Tu l'as vu de tes yeux, l'avenir nous appartient, désormais. Loués soient les dieux anciens et nouveaux."
– Aspasia[src]

Aspasia était une femme athénienne, également hétaïre, qui devint la compagne de Périclès. De ce fait, elle avait une grande influence politique et fut également le Fantôme de Kosmos, le chef du Culte de Kosmos.

Biographie

Vie à Athènes

Lorsque Périclès devint le dirigeant d'Athènes, Aspasia s'incrusta au cœur de la communauté intellectuelle athénienne. Femme mondaine et cultivée, elle encouragea une culture de la pensée diversifiée en organisant des fêtes et des événements dans lesquels elle invitait des politiciens, artistes et philosophes de renom, tout en participant aux discussions.

Opérant dans l'ombre en tant que Fantôme de Kosmos, Aspasia apprit l'existence d'Alexios et de Kassandra, descendants de Léonidas Ier de Sparte. Elle agit dans l'intérêt du Culte de Kosmos et du monde grec en faisant condamner à mort l'enfant Alexios par la Pythie Praxithea. Cependant, tout ne se déroula pas comme prévu, parce que Kassandra fut également jetée du mont Taygetos, faisant ainsi d'une pierre deux coups.[1] Alexios fut ensuite sauvé de la mort par Chrysis, un autre membre du Culte qui le transforma en une arme du culte, Deimos.[2]

À un certain moment, Aspasia comprit qu'il était impossible de contrôler entièrement Deimos puisqu'il gagnait en puissance et en influence au sein du Culte. Lors de la guerre du Péloponnèse, Deimos devint le chef du Culte, dont l'objectif initial fut rapidement modifié en fonction de ses idéaux. Aspasia, déçue par ce qu'advint du Culte, tenta par tous les moyens nécessaires de le faire disparaître.[3]

Rencontre avec Kassandra

En 431 av. J.-C., Aspasia engagea Phoïbé, une orpheline de Kephallonia, qui lui parla de son amie Kassandra, aujourd'hui adulte, ayant survécu à la chute et devenu un misthios renommé. Désormais informée de l'existence de Kassandra, Aspasia se donna beaucoup de mal pour assurer son succès notamment en allant jusqu'à couvrir ses actes à Megaris.[4] De plus, Aspasia chercha à utiliser ses compétences pour faire tomber le Culte.[3]

Plus tard en mai, Aspasia rencontra Kassandra lors d'un des symposiums de Périclès. Elle l'avertit de ne pas boire de vin, empoisonné par Hermippe, lui sauvant la vie et gagnant sa confiance.[5] Remarquant son débat avec Socrate, elle applaudit son habileté et son éloquence. Elle fut ensuite rejointe par Phoïbé, qui l'informa que Périclès prit congé du symposium. Se tournant vers Kassandra, Aspasia lui dit que ses actions à Megaris ne passaient pas inaperçues et qu'elle devait les dissimuler. Cependant, remarquant que tous les invités avaient le regard fixés vers elles, Aspasia dit au misthios de lui raconter les faits rapidement. Kassandra lui expliqua alors qu'elle cherchait sa mère, des personnes qui en pourraient l'informer, à savoir Hippocrate à Argos et Anthousa en Corinthe. Aspasia lui parla ensuite d'une femme d'Argolide, Agathe, qui pourrait l'aider et d'une de ses connaissances nommée Xenia, une pirate. Kassandra la remercia pour les renseignements et alla chercher Périclès à sa demande.[4]

La peste d'Athènes

En automne 429 av. J.-C., Athènes fut frappée par une terrible peste. Périclès ne fut pas épargné et se retrouva alité, dans son délire, il marmonna à propos du du Parthénon. Aspasia rejoignit Kassandra, qui vint tout juste de retourner à Athènes, ayant réussi à trouver l'emplacement de sa mère. Aspasia fit part à Kassandra de son inquiétude au sujet de son amant, révélant que sa santé était défaillante. Périclès, ne voulant que personne n'entre dans sa chambre, Aspasia envoya alors Kassandra dans l'espoir qu'elle puisse comprendre les raisons de son isolement. Pendant ce temps, Aspasia envoya Phoïbé chez Anastasios pour s'occuper d'un ferry en provenance d'Athènes. Cependant, lorsque Kassandra revint, Phoibe n'était pas encore revenu, ce qui inquiéta beaucoup les deux femmes. Aspasia indiqua à Kassandra la direction de la maison d'Anastasios pour vérifier si Phoibe se trouvait toujours là-bas.[6]

Après le départ de Kassandra, Périclès fut porté disparu. Suivant sa piste jusqu'au Parthénon, Aspasia fut confrontée à un Kassandra en colère. En effet, Phoibe fut assassinée quand elle exécutait les instructions de sa maitresse. Surprise et accablée de tristesse, Aspasia calma la jeune femme. Mettant de côté sa colère, Kassandra suivit Aspasia à l'intérieur du Parthénon, rejoignant Hippocrate et Socrate qui étaient à l'intérieur. Juste à temps pour voir Deimos trancher la gorge de son amant tandis qu'Aspasia hurlait de tristesse. Kassandra neutralisa d'abord les gardes du Culte, Aspasia s'agenouilla devant le corps sans vie de Périclès et pleura. Elle se rendit alors compte qu'elle devait fuir Athènes et se tourna vers Kassandra pour obtenir son aide. Ensemble, elles fuirent la ville à bord de l’Adrestia. Hippocrate et Socrate restèrent sur place pour aider les civils et donner à Phoibe un enterrement digne d'elle.[7]

Fuite vers Naxos

Fuyant vers l'île de Naxos, Aspasia navigua avec Kassandra pour trouver le « Phœnix », le pseudonyme de sa mère. Aspasia nota qu'elles pourront la trouverer dans la villa localisée au centre de la ville. Curieuse, Aspasia demanda à Kassandra ce qu'elle dirait à sa mère une fois réunies. Ayant réussi à passer au travers du blocus de Paros mis en place par le membre du Culte nommé Silanos sans se faire repérer, elles débarquèrent à Naxos. Aspasia était présente lorsque Kassandra et Myrrine furent enfin réunies après dix-sept ans de séparation.[8] Au cours des mois suivants, alors que Kassandra se tenait au courant de l'actualité avec sa mère, Aspasia se replia sur elle-même, accablée par le chagrin. Kassandra lui rendit visite à plusieurs reprises, mais ne montrait aucun signe de rétablissement.[9]

Au bout d'un certain temps, Aspasia parvint petit à petit à sortir de son état dépressif et informa Myrrine des plans du Culte de l'éliminer. Elle expliqua à Kassandra en ce qui concerne les élites du Culte stationnées sur l'île, le misthios les quitta aussitôt pour s'occuper de leurs ennemis. À son retour, Kassandra livra à Aspasia un parchemin écrit avec une écriture ancienne. Capable de traduire le manuscrit, Aspasia révéla que non seulement Silanos était membre du Culte, mais aussi un roi spartiate.[10] Aspasia attendit ensuite sur l'île pendant que Kassandra détruisait le blocus de Paros, ainsi que la trirème de Silanos.[11][12] Après que Myrrine eut abdiqué sa position d'archonte de Naxos pour accompagner sa fille à Sparte, Aspasia se porta volontaire pour ce poste, devenant le nouvel archonte de l'île.[13]

Le Fantôme dévoilé

"Kassandra : « Pourquoi tu ne t'es pas servie de moi ? Tu m'avais à portée de main. »
Aspasia : « Tu m'as rendue optimiste. J'ai pensé que tu pourrais m'aider à abattre le Culte devenu corrompu. Et c'est ce que tu as fait, sans le savoir. »
"
– Aspasia expliquant ses actions à Kassandra[3][src]

Six ans plus tard, après que tous les autres membres du Culte de Kosmos furent éliminés par Kassandra, Aspasia se rendit à Delphes, à Phokis, où elle reçut une vision de l'artefact du Culte sur la manière dont ses idéaux allaient survivre. Quand Kassandra la trouva, elle révéla au misthios sa véritable identitée, le « Fantôme », le cerveau qui était derrière tout ce qui s'était passé jusqu'à présent. D'abord choquée et ensuite gagnée par la colère, après des explications, Kassandra choisit de ne pas la tuer et Aspasia laissa Kassandra et le Culte derrière elle.

Personnalité et caractéristiques

"Les puissances en place au coeur du monde grec ne menaient à rien. Le Culte voulait faire table rase."
– Aspasia expliquant ses actions à Kassandra.[src]

Aspasia était considérée comme l'une des femmes les plus sages et les plus cultivées du monde grec, se considérant comme un symbole d'évolution pour Athènes. Mais en tant que chef du Culte de Kosmos, elle était une femme ambitieuse et populiste ouvertement obsédée par le progrès de l'humanité. Aspasia croyait que les humains étaient les véritables propriétaires du monde. Elle était aussi douée dans l'art de la manipulation, en faisant croire à chaque chef de faction du Culte qu'il était spécial et qu'il serait récompensé.

Aspasia croyait au progrès de l'humanité, elle était prête à utiliser les superstitions du monde grec contre ses idéaux afin de guider la société sur la voie qui destinée à l'humanité, dans le but ultime d'éloigner l'humanité des interprétations du passé et de l'orienter vers une société rationnelle. Par méfiance ou plutôt par désir de protéger son amant Périclès, elle le tenait dans l'ignorance de ses projets. Cependant, elle surestima ses propres capacités ; après que Deimos se soit imposé dans le Culte, ce dernier commença à exercer une influence croissante et devint finalement le chef officieux du Culte, réduisant le rôle d'Aspasia. Le Culte suivant l'exemple de son nouveau chef, Aspasia assista impuissante à l'augmentation de la violence ainsi que prolongement de la guerre du Péloponnèse au lieu d'y mettre fin comme elle l'avait prévu dans son plan initial. Sa perte totale de contrôle causa la mort de Périclès et l'ascension de Cléon à Athènes, elle fut alors contrainte de se retirer de la vie publique.[3]

Alors qu'Aspasia notait que des gens comme Léonidas Ier de Sparte s'étaient toujours opposés au Culte et que son petit-fils Deimos était impossible à contrôler, elle fut surprise de constater que Kassandra ne ressemblait en rien à son frère et en vint à croire au potentiel de la jeune femme. Elle devint optimiste et garda l'espoir que Kassandra pourrait détruire le Culte qui était devenu si corrompu et crut par la suite qu'elles pourraient travailler ensemble pour inaugurer une nouvelle république. Elle choisit d'abandonner ses mensonges et révéla à Kassandra la vérité après que cette dernière ait éliminé le dernier membre du Culte.[3]

Notes

Murmure du Fantôme à Deimos

L'autre enfant de la lignée est revenue d'entre les morts. Va la voir et agis comme nous te l'avons montré. Inflige-lui la douleur, mais surtout pas la mort : c'est à Kosmos et à lui seul de décider de la mort d'un membre de la lignée. Tu risques d'être l'objet de manipulations, de tentations… Ne faillis pas. L'amour est souffrance. Il n'y a qu'en Kosmos que tu trouveras la vraie gloire et la paix.

Murmure du Fantôme à l'Hydre

Tu as incendié les vagues, ainsi que Kosmos l'a ordonné, mais la paix sera bientôt là. Quand ce sera le cas, tu devras t'élever au-dessus de ton ambition de maîtrise des mers. Imagine le monde que m'a montré Kosmos : nul ne voguera sans être sous tes ordres. Tu posséderas les mers, et moi les terres, comme roi et reine maîtres du monde entier.

Murmure du Fantôme à Cléon

Un jour prochain, Kosmos exigera que s'achève cette guerre. Quand ce jour viendra, tu seras victorieux. Je t'ai offert Périclès. Je t'ai offert Athènes. En remerciement de ces cadeaux, je ne demande qu'une chose : unis les cités grecques sous une même bannière - la mienne - et rase celles qui s'opposeront à toi. Fais la preuve de ta valeur en commençant par Mytilène. Si tu parviens à persuader la population de ta cité de la nécessité de massacrer les Mytiléniens, Kosmos t'accordera un pouvoir sans limite.

Murmure du Fantôme à Pausanias

Un jour prochain, Kosmos exigera que s'achève cette guerre. Quand ce jour viendra, tu seras victorieux. Je t'ai offert Megaris, Arkadia et vais t'offrir la Béotie. Bientôt, je t'offrirai Archidamos : l'autre enfant de la lignée le prendra pour le roi appartenant au culte et l'abattra. Laisse cela se produire. Profite du spectacle. En remerciement de ces cadeaux, je ne demande qu'une chose : unis les cités grecques sous une même bannière - la mienne - et rase celles qui s'opposeront à toi.

Murmure du Fantôme à Exekias

Tes héros et toi êtes enchaînés depuis trop longtemps à cette guerre agonisante. Bientôt, Kosmos nous apportera la paix, et il faudra alors la maintenir. Ce sera ta tâche. Le Sage adorateur sera mon esprit. Le Sage oeil sera ma vue. Mais toi, tu seras mon bras. Tu châtieras ceux qui s'opposeront à ma volonté, à la volonté manifeste de Kosmos. Tu te vengeras de tout ce que tu auras subi pendant ces temps de violence.

Murmure du Fantôme à Polemon

De tous les serviteurs de Kosmos, aucun ne désire autant que toi la poursuite de cette guerre. Alors, écoute cet avertissement : la paix m'appartiendra. Ce monde connaîtra un seul règne. Si tu t'opposes à moi, tu seras la première victime des nombreux sacrifices que j'offrirai à Kosmos. Je sais que je n'obtiendrai jamais ton respect, alors c'est ta soumission que j'exige. Au nom de Kosmos.

Murmure du Fantôme à Iokaste

Nous vivons une époque de changements, de mort et de renaissance, une époque de genèse. Tout ce qu'a prévu Kosmos nous a conduits à cet instant. Le peuple aura besoin de toi dans ce nouveau monde. Exauce ses prières. Guide-le vers Kosmos. Dans les temps à venir, sa foi l'asservira et toi, Iokaste, tu tiendras le fouet.

Murmure du Fantôme à Nyx

Un grand fossé divise la population athénienne. Il faudra bientôt le combler. Le monde ne connaîtra qu'un règne : le nôtre. Tes nombreux yeux doivent inspecter ce qui se trouve à l'intérieur des murs de cette cité et repérer ceux qui risqueraient de s'opposer à nous. Faisons d'Athènes un exemple pour le monde entier. Ne fais aucunement part de ce que tu vois au culte. Ce que voient tes yeux et ce qu'entendent tes oreilles ne doit être connu que de moi. Kosmos ne se contente pas de l'ordonner, il l'exige.




  1. Assassin's Creed: OdysseyLa percée
  2. Assassin's Creed: OdysseyNe pas dire de mal
  3. 3,0 3,1 3,2 3,3 3,4 et 3,5 Assassin's Creed: OdysseyUn nouveau départ
  4. 4,0 et 4,1 Assassin's Creed: OdysseyLe banquet de Périclès
  5. Roman d'Assassin's Creed: Odyssey, chapitre 7
  6. Assassin's Creed: OdysseyAbandon divin
  7. Assassin's Creed: OdysseyLe dernier espoir d'Athènes
  8. Assassin's Creed: OdysseyLe dernier espoir d'Athènes
  9. Roman d'Assassin's Creed: Odyssey, chapitre 11
  10. Assassin's Creed: OdysseyMort et désordre
  11. Assassin's Creed: OdysseyLe blocus de Paros
  12. Assassin's Creed: OdysseyFront uni
  13. Roman d'Assassin's Creed: Odyssey, chapitre 12
  14. Tout l'art de Assassin's Creed: Odyssey – Chapitre 4 : Attique : « Aspasia »

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.