FANDOM


Originsicon1


Alliance avec les rebelles est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique de Bayek de Siwa revécue en 2017 par Layla Hassan à travers l'Animus.

Description

Théodoros le rebelle a besoin de gagner Bakchias, où il retrouvera ses hommes et préparera une attaque contre l'impitoyable général Derratos.

Dialogues

Alors qu'il traversait le nome de Saqqarah, Bayek rencontra un groupe de rebelles campant en bordure de la route.

  • Rebelle 1: Faut-il que l'un d'entre nous retourne à la forteresse ?
  • Rebelle 2: Non. Tu connais le plan. Garde l'œil sur ce convoi et tiens-toi prêt à faire couler le sang.

Bayek aborda les rebelles.

  • Bayek: Qu'est-ce qui se passe, ici ?
  • Rebelle: Là-bas. L'un des nôtres a été capturé par des phylakitai.
  • Bayek: Des phylakitai. Vous préparez une embuscade ?
  • Rebelle: Nous attendons le bon moment. Une épée de plus serait la bienvenue. Nous saurons être reconnaissants.
    Prépare ta lame, Medjaÿ.
    On attend... on attend...

Le convoi approcha des rebelles.

  • Théodoros: Vous auriez dû me tuer ! À vous de crever maintenant !
    Massacrez ces chiens jusqu'au dernier !
    Libérez-moi ! Laissez-moi faire couler leur sang !
  • Soldat grec: Nous avons enfin réussi à trouver l'ennemi du roi !
    En route ! J'ai hâte de voir le visage du roi quand on lui livrera celui-là !
    Soyez prêts à faire mouvement ! Ces vermines nous observent sûrement.

Bayek et les rebelles attaquèrent le convoi.

  • Théodoros: Libère-moi, tu veux ?

Bayek libéra le rebelle prisonnier.

  • Théodoros: Tu es Bayek de Siwa, n'est-ce pas ? J'ai entendu parler du medjaÿ qui a traversé le désert. Je suis Théodoros, l'un de ceux qui s'opposent aux phylakitai.
  • Bayek: C'est ce qui t'a conduit dans cette cage ?
  • Théodoros: Oui, une attaque ratée. Je traque Derratos, un général de Ptolémée qui voue une haine implacable aux Égyptiens. Un tueur de mères, de pères et d'enfants. Je n'aurai de repos que lorsque sa carcasse sera sous terre. Accepterais-tu de nous prêter main-forte ?
  • Bayek: Avec plaisir. Ta cause est juste.
  • Théodoros: Parfait ! Mes hommes et moi, nous allons nous regrouper à Bakchias. Viens avec nous.

Bayek suivit Théodoros.

ACO Alliance avec les rebelles

Bayek accompagnant Théodoros à Bakchias

  • Bayek: Comment un Grec se retrouve à défendre la cause du peuple d'Égypte ?
  • Théodoros: Ma mère était grecque, mon père, égyptien. Un jour, j'ai laissé couler tout le sang grec qui court dans mon corps et je me suis juré de débarrasser l'Égypte des crapules comme Derratos. Nous avons failli réussir. Nous avons trouvé son campement, mais ils étaient plus nombreux. Nous avons dû battre en retraite. J'ai été capturé par un convoi d'éclaireurs et battu jusqu'à ce que je révèle notre lieu de repli.
  • Bayek: Mais à la place, tu les as conduits dans un piège. Bravo !
  • Théodoros: Je savais que mes frères me libéreraient, mais j'ignorais que le medjaÿ de Siwa serait parmi eux. Mon groupe a beaucoup de respect pour toi. Nous avons passé des années à traquer Roudjek, avant d'apprendre que tu t'en étais occupé seul. On ne peut pas dire que tu es notre allié, pourtant tes objectifs et les miens sont parfois les mêmes, non ?
  • Bayek: Oui, ce que tu dis n'est pas faux.

Bayek et Théodoros arrivèrent à Bakchias, où ils repoussèrent d'autres soldats.

  • Théodoros: Nous allons nous installer ici et attendre le bon moment pour frapper. Je vais me renseigner.
  • Rebelle: Les chiens ! Ils ont envoyé des groupes d'éclaireurs. Théodoros ! Derratos a quitté le campement. Il n'est plus là.
  • Théodoros: Derratos est parti. (Bon sang) ! Il m'échappe encore une fois.
  • Bayek: Que faut-il faire ?
  • Théodoros: Réfléchissons. Nous avons là une occasion unique de faire d'une pierre deux coups. Nous allons attendre le retour de Derratos au campement. J'ai appris que son scribe personnel était resté en arrière, à Karanis. Si l'un de nous montre son nez là-bas, il sera repéré. Toi, ils ne te connaissent pas. Alors, ramène-nous le scribe. Il nous dira ce que nous voulons savoir.
  • Bayek: Comment le trouver ?
  • Théodoros: La nuit, il dort dans la cour. Pendant la journée, il travaille quelque part dans le temple ou sur la terrasse qui surplombe le lac. Il est habillé avec élégance et, depuis l'échec de notre attaque, des gardes l'accompagnent. Tu ne peux pas le rater.
    Ramène le scribe ici. Nous, on s'occupera du reste.
    Le scribe nous révélera les activités de Derratos. Rends-toi à Karanis et ramène-le-nous.

Bayek se rendit au Sarapeion de Karanis.

  • Bayek: Le scribe a dû aller ailleurs. Il n'y a aucune trace de lui ou des gardes. Continuons à chercher. Il n'est sûrement pas loin.

Bayek trouva le scribe à proximité.

ACO Alliance avec les rebelles 2

Bayek localisant le scribe

  • Scribe: Est-il vraiment nécessaire de me suivre partout ?
  • Soldat grec: Ce sont les ordres du général. Nous ne devons pas te quitter.
  • Scribe: Il s'inquiète trop. Je ne risque rien.
  • Soldat grec: Derratos ne prend aucun risque. Les rebelles peuvent frapper à nouveau. Nous sommes sur nos gardes.
  • Scribe: Je vais... vomir.
    Oui... Voilà...
    Mmmh. Ça sent bon.
    Eurrrgghh...
    Qui es-tu ? Lâche-moi...
    Mais qui... qui est là ?
    Il faut... que je leur dise d'entasser le grain. Ces prêtres sont des bons à rien.
    Ohhh. Mmmrrrhhh.

Bayek élimina les gardes.

  • Bayek: Voilà donc le scribe. Ivre mort, coupé du monde...

Bayek porta discrètement l'homme sur ses épaules.

  • Bayek: Il ne tardera pas à revenir à lui. Il faut que je le ramène à Théodoros.
  • Scribe: Tu... tu ne t'en tireras pas comme ça.

Bayek amena le scribe à Théodoros.

  • Théodoros: C'est lui. Bien joué. On va lui délier la langue. En attendant, nous devons préparer notre attaque. Certains de nos frères sont installés près de Soknopaiou, à l'ouest. Va les voir et attendez mon arrivée. Nous allons en finir avec ce (pourri).

Les rebelles interrogèrent le scribe.

  • Rebelle: Un scribe qui connaît très bien Karanis.
    Derratos... où est-il ?
  • Scribe: Je ne connais personne de ce nom !
  • Rebelle: Ne joue pas avec nous !
    On va te casser les doigts. Puis les poignets. Et les bras.
  • Scribe: Non ! Faites pas ça !
  • Rebelle: Où est Derratos ? Parle !
  • Scribe: Je ne peux pas !

Conséquences

Bayek sauva Théodoros et lui ramena le scribe de Derratos.



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .