Wiki Assassin's Creed

Assassin's Creed Red devient Assassin's Creed Shadows ! Découvrez le premier trailer et toutes les infos sur notre page dédiée.

EN SAVOIR PLUS

Wiki Assassin's Creed
Advertisement
Wiki Assassin's Creed
AssassinsACRiconACROiconCSbookiconACViconACMI Icône
Smallwikipedialogo

Alamut, ou Aluh-Amut, était une forteresse d'Iran contrôlée par les Assassins Levantins aux XIe et XIIe siècles. Elle fut détruite en 1256 suite aux assauts répétés de l'Empire mongol, après lesquels la région fut abandonnée.

À l'insu des Assassins, la forteresse était à l'emplacement d'un ancien temple de la Première Civilisation contenant des dizaines de Sceaux de la Mémoire.[1] Sous la direction de Hassan-i Sabbāh, Alamut devint le centre des activités des Assassins. Au Moyen Âge, il s'agissait de la place forte la plus importante de la Confrérie.

Histoire[]

La forteresse d'Alamut fut construite en 865 pour accueillir la branche levantine de Ceux qu'on ne voit pas. À cette époque, le Mentor Rayhan était en charge de la Confrérie et veillait à en protéger leurs secrets.[2]

Quelques années plus tard, un Conseil fut tenu par le Mentor Fuladh, au cours duquel l'Acolyte Hytham se vit conférer un nouveau titre pour les actions qu'il avait accomplies.[3]

Vers 1227, Altaïr Ibn-La'Ahad, son fils Darim et son épouse, ainsi que ses petits-enfants trouvèrent refuge à Alamut suite au coup-d'état fomenté par Abbas Sofian. Altaïr demeura dans la forteresse pendant près de vingt ans, durant lesquels il fit des découvertes conséquentes et mit au point un certain nombre d'inventions grâce au savoir qu'il avait acquis avec la Pomme d'Éden.[4]

Altaïr finit par découvrir les restes du temple de la Première Civilisation,[1] et emporta six Sceaux de la Mémoire, qui deviendraient les clés permettant d'ouvrir sa bibliothèque située sous la forteresse de Masyaf.[5]

En 1256, Alamut tomba entre les mains de l'envahisseur mongol, et sa célèbre bibliothèque fut réduite en cendres sous l'ordre d'Ata-Malik Juwayni, un serviteur de la cour mongole.

Au XVIIIe siècle, l'Assassin Edward Kenway visita les ruines de la forteresse, lors de sa recherche de sites de la Première Civilisation.[6]

Notes[]

  • Alamut est un mot persan qui signifie "nid d'aigles". C'est également le nom du roman qui inspira partiellement la série Assassin's Creed.
  • L'aspect final du château d'Alamut dans Assassin's Creed: Mirage a été créé par Digic Pictures lors de leur travail sur la première bande-annonce du jeu. Ils se sont notamment basé sur les croquis de l'artiste conceptuel Edouard Noisette.[7]

Galerie[]


Advertisement