Wiki Assassin's Creed

Les wikis Assassin's Creed internationaux s'associent pour réclamer la fin de la culture toxique au sein d'Ubisoft.
→ Pour en savoir plus

EN SAVOIR PLUS

Wiki Assassin's Creed
Advertisement
Wiki Assassin's Creed
CQELA.pngArmesicon.pngHeresyicon.pngACUicon.png

L'épée d'Éden n°25 ou fragment d'Éden 25, était une épée d'Éden, un artéfact créé par la Première Civilisation au même titre que les pommes d'Éden, les suaires ou les bâtons. En particulier, ce fragment fut créé par le scientifique Isu Héphaïstos dans le but de combattre pendant la guerre d'Unification. Ces fragments d'Éden semblaient accorder à leurs détenteurs un grand pouvoir et un grand leadership, et furent ensuite utilisés par des humains influents au combat.

On a longtemps pensé que cette épée avait été endommagée pendant la Révolution française, mais le professeur Simon Hathaway, un historien templier qui était en train d'explorer les souvenirs de son ancêtre Gabriel Laxart en 2016, découvrit qu'il manquait à l'épée un élément vital, l'empêchant de fonctionner pleinement depuis la guerre de Cent Ans.

Propriétaires connus

Histoire

Création

L'épée d'Eden fut créée par Héphaïstos, "le créateur", pendant l'ère Isu pour la fin de la guerre d'unification. Bien qu'efficace en soi, l'arme fut conçue pour fonctionner en synchronisation avec un morceau d'Eden sphérique et écarlate connu sous le nom de Cœur qui se trouvait à l'intérieur du pommeau de l'épée.

Au début du XIVe siècle, l'épée et le cœur étaient en possession des Templiers. En 1307, les Templiers furent stigmatisés d'hérétiques par le pape Clément V, puis leur base, le temple parisien, fut attaqué par les forces du roi Philippe le Bel. Lors de cet assaut, le Grand Maître Jacques de Molay confia à son conseiller le soin de cacher l'Epée. Ce dernier plaça l'épée et son Codex dans une chambre souterraine secrète, mais fut tué peu de temps après par Thomas de Carneillon. Cependant, De Molay, avait enlevé le Cœur de la lame et, alors qu'il était en prison en attente d'exécution, l'enfouit dans des graffitis sur le mur de sa cellule du château de Chinon.[1]

Guerre de Cent Ans

"En un clin d'oeil, comme frappée par la foudre, toute l'épée prit vie. Des rayons de lumière parcoururent l'arme du pommeau à la pointe, formant d'étranges écritures."
– Effets de l'épée lors de son utilisation par Jeanne d'Arc, 1429.[src]

En 1429, pendant la guerre de Cent Ans, Jeanne d'Arc, guidée par ses « voix », obtint le Cœur lors de son séjour à Chinon dans la Tour du Coudray en attendant une audience avec Charles VII de France alors non couronné. Elle obtint plus tard l'épée qui, à un moment donné, fut enterrée sous l'église Sainte-Catherine à Sainte-Catherine-de-Fierbois. Jeanne utilisa la pleine puissance de l'épée avec parcimonie car elle ignorait sa vraie nature.[2]

Après de nombreuses batailles réussies utilisant l'épée pour inspirer ses camarades et leurs ennemis, Jeanne la perdu pendant le siège de Paris, où elle fut récupérée par des agents templiers et replacée dans la chambre secrète. Le Cœur, cependant, fut jeté dans la Seine par Geoffroy Thérage, croyant être le cœur imbrûlé de Jeanne d'Arc après son exécution.[2]

Révolution française

François-Thomas Germain utilisant l'Épée d'Éden

En 1794, pendant la Révolution française, l'épée fut acquise par François-Thomas Germain, qui l'utilisa lors de son combat avec l'assassin Arno Dorian et Élise de la Serre. Le fragment d'Éden permit au Grand Maître d'acquérir des capacités extraordinaires, telles que la téléportation et des explosions d'énergie mortelles. Cependant, après un combat acharné, Élise porta un coup à l'épée qui déstabilisa sa source d'énergie.[3]

Lorsque Germain riposta avec une autre explosion d'énergie, l'épée ne fonctionna pas correctement, et démolit une grande partie du Temple, tuant Élise et blessant mortellement Germain. Après la bataille, l'arme se retrouva en possession d'Arno. Bien qu'elle ait perdu ses capacités Isus, elle resta toujours une lame mortelle à part entière.[3]

Temps Modernes

"Nous continuons à surveiller l'épée, nous observons avec le plus grand soin la façon dont Jeanne la manipule, et nous allons découvrir où elle l'a perdue et comment elle fut endommagée."
Victoria Bibeau à Alan Rikkin, 2016.[src]

En 2016, l'épée fut à nouveau en possession des Templiers, exposée dans le bureau d'Alan Rikkin. Cette année-là, Simon Hathaway, nouvellement intronisé membre de l'Inner Sanctum de l'Ordre des Templiers, eut une semaine pour tenter de trouver un moyen de réparer l'épée en plongeant dans les mémoires génétiques de son ancêtre, Gabriel Laxart, qui servit sous Jeanne d'Arc. Tout en revivant ses souvenirs, Simon eut accès à l'épée et découvrit que le cœur était le composant manquant de l'épée. Alan Rikkin sabota son enquête, et Hathaway s'échappa des bureaux d'Abstergo avec l'épée afin de trouver le cœur, et présenta l'épée désormais complète aux membres de l'Inner Sanctum sans l'intervention de Rikkin. Finalement, ce dernier récupéra tout de même l'épée.[2]

Galerie


  1. 1,0 1,1 et 1,2 Assassin's Creed: Unity
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Assassin's Creed: Heresy
  3. 3,0 et 3,1 Assassin's Creed: Unity - Le Temple

Advertisement