FANDOM


 
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{Era|CQELA|ACII}}
+
{{Era|CQELA|ACII|OD}}
 
{{Citation|Grâce à nombre de nos projets, nous détenons désormais des preuves irréfutables de la véracité de certains passages de la Bible. [...] Mais cet Éden était un faux paradis.| Extrait d'un [[Documents d'Abstergo|document d'Abstergo]].|Assassin's Creed: Revelations}}
 
{{Citation|Grâce à nombre de nos projets, nous détenons désormais des preuves irréfutables de la véracité de certains passages de la Bible. [...] Mais cet Éden était un faux paradis.| Extrait d'un [[Documents d'Abstergo|document d'Abstergo]].|Assassin's Creed: Revelations}}
 
[[Fichier:Eden_1_v.png|thumb|250px|L'Éden]]
 
[[Fichier:Eden_1_v.png|thumb|250px|L'Éden]]

Version actuelle en date du octobre 5, 2018 à 14:35

CQELAAC2icon
"Grâce à nombre de nos projets, nous détenons désormais des preuves irréfutables de la véracité de certains passages de la Bible. [...] Mais cet Éden était un faux paradis."
– Extrait d'un document d'Abstergo.[src]
Eden 1 v

L'Éden

L'Éden, aussi appelé Jardin d'Éden, était une cité contrôlée par les membres de la Première Civilisation. Ils purent y contenir leurs créations, comme les Humains, dont ils se servirent en tant que main-d'œuvre docile et réduite en esclavage par le biais d'une technologie connue plus tard sous le nom de Fragments d'Éden[1].

Adam et Ève furent les deux premiers humains connus à résister aux pouvoirs des Fragments d'Éden, probablement car ils étaient dépourvus des neurotransmetteurs que les Précurseurs implantaient sur les Humains. Ils échappèrent au contrôle de leurs maîtres grâce à la course libre et ils parvinrent à leur voler une Pomme d'Éden[1].

Dans les Temps modernes, Clay Kaczmarek, un descendant d'Adam, révéla la fuite d'Adam et Ève à son successeur au sein du Projet Animus, Desmond Miles, au travers d'une vidéo appelée La Vérité ; vidéo qui offrait un aperçu de l'Éden[1].

NoteModifier

  • La montagne en arrière-plan ressemble fortement au Kilimandjaro, en Afrique de l'est.

GalerieModifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .